Les territoires ruraux paieront trois fois plus cher pour le THD, selon l'Avicca

le 27/07/2011, par reseaux-telecoms.net, Fibre optique, 285 mots

Il en coûtera trois fois plus cher pour raccorder un internaute au très haut débit en campagne que dans les villes. C'est ce qu'a calculé l'Avicca qui réclame que l'état s'engage plus fortement sur les 15 ans à venir pour soutenir les efforts nécessaires.

Les territoires ruraux paieront trois fois plus cher pour le THD, selon l'Avicca

Les collectivités locales ne sont pas contentes et le font savoir. L'Avicca (l'Association des villes et des collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel) réagit aux précisions apportées  sur les règles d'éligibilité aux aides nationales pour la montée en débit et le Très haut débit. 

L'Avicca regrette que ses demandes pour organiser une réelle péréquation nationale n'aient pas été entendues. Ce sont les territoires les moins denses, en particulier ruraux, qui sont pénalisés. Les collectivités concernées auront une charge réelle par habitant au moins trois fois supérieure à celle qui sont plus denses. L'Avicca s'insurge car selon elle, les collectivités qui voudraient organiser une péréquation locale entre les zones rentables et celles qui ne le sont pas, seront pénalisées : l'Etat ne les aidera pas du tout. 

L'association souligne, en outre, qu'il est demandé aux collectivités de s'engager sur l'ensemble du processus de transition vers le Très haut débit, via le vote de Schémas directeurs territoriaux d'aménagement numérique, à horizon de 15 à 20 ans. Or, dans le même temps, l'Etat ne définit son aide qu'avec un fonds non pérennisé, le Fonds national pour la société numérique.

La part du coût pour le secteur public est estimée entre 10 à 15 milliards d'euros, mais seulement 900 millions sont assurés par l'Etat. L'Avicca estime que seule la création, et l'alimentation pérenne du Fonds d'Aménagement Numérique du Territoire (FANT)  donneront des gages aux collectivités que ce chantier sera mené jusqu'au bout, et avec une véritable solidarité nationale.

Illustration D.R.

Nordnet recrute 150 partenaires de plus pour installer la fibre en...

Pour soutenir le déploiement de la fibre dans l'Hexagone, Nordnet, filiale d'Orange, veut passer par son réseau de revendeurs et installateurs. Il compte ainsi en recruter 150 supplémentaires l'année prochaine...

le 18/10/2018, par Nicolas Certes, 211 mots

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...