Lors de son Partner Summit, Cisco met l'accent sur les centres de données - Actualités RT Réseaux

Lors de son Partner Summit, Cisco met l'accent sur les centres de données

le 07/03/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), Réseaux, 551 mots

Rachat de CliQr, entrée dans l'hyperconvergence, lancement de Digital Network Architecture : c'était les 3 grands thèmes du Partner Summit de Cisco. Réuni à San Diego la semaine dernière les partenaires distributeur ont rencontré pour la 1ère fois, Chuck Robbins dans son nouveau rôle de CEO.

Lors de son Partner Summit, Cisco met l'accent sur les centres de données

Lors du 1er jour de son Partner Summit, Cisco a annoncé un rachat, celui de CliQr.  Une start-up basée en Californie et en Inde, spécialiste de l'orchestration cloud, elle permet aux clients de modéliser, déployer et gérer l'ensemble des environnements bare metal, virtuels et conteneurs nus indépendamment du fait que l'infrastructure est sur site ou dans un cloud privé ou public.  La technologie sera utilisée pour aider les clients de Cisco à se déplacer  vers un cloud hybride, où l'information peut être déplacée entre les clouds, et les ressources provisionnés.  La technologie de CliQr est déjà bien intégrée dans un certain nombre de produits de centre de données Cisco, comme ACI (Application Centric Infrastructure) et Unified Computing System (UCS).

L'acquisition de CliQr va certainement alimenter la guerre entre Cisco et VMware feu, le principal concurrent de CliQr étant vRealize la suite de gestion de cloud de VMware.  L'approche est tout à fait différente.  VRealize suppose que le monde est centré sur VMware alors que CliQr a été conçu pour fonctionner sur de multiples clouds.  CliQr travaille avec un large éventail de clouds publics et privés, y compris VMware, Azure Pack, OpenStack, Google Cloud, Amazon Web Services, Rackspace, Dimension Data.

L'intérêt de CliQr pour les partenaires

Pour les partenaires distributeurs de Cisco, l'acquisition offre des opportunités intéressantes.  La première et la plus évidente, CliQr peut être utilisé pour aider les clients à passer à un modèle de cloud hybride évolutif, composé sur place, privé et public.  Les partenaires Cisco peuvent maintenant commencer à dialoguer directement avec les chefs d'entreprise, les développeurs d'applications ou les DevOps.  Aussi, CliQr peut-il être utilisé pour faciliter pour le client le passage à un service géré où le partenaire peut travailler avec le client pour mettre en place les politiques et le gérer pour eux.

L'autre point intéressant lié au Partner Summit est que Cisco va se porter sur le marché de l'hyperconvergence par un accord OEM signé avec Springpath.  Il y a eu beaucoup de spéculation pour savoir si Cisco allait vers l'hyperconvergence et même des rumeurs selon lesquelles il pourrait  acquérir SimpliVity ou Nutanix. Bien que Springpath ne soit pas un des leaders de ce marché, c'est un bon parti pour Cisco.  Selon les termes de l'accord, Cisco a pris l'option d'acquérir Springpath s'il répond à certains objectifs financiers. 

Lancement de DNA

Enfin, Cisco a lancé lors de ce Partner Summit, le Digital Network Architecture (DNA ou ADN en français) une plate-forme décrite comme ouverte et pilotée par logiciel, qui permet aux clients d'aller vers la virtualisation de réseau. Le but de Cisco est de proposer une architecture qui intègre le logiciel de virtualisation de réseau, l'automatisation, l'analyse, la gestion des services virtualisés et la programmabilité ouverte. Un ensemble d'outils qui doit changer l'ADN de l'entreprise, la priorité état au logiciel et au partage de cette stratégie par les 70 000 partenaires qui vont en clientèle parler de NFV et de cloud.

En photo : Robert Soderbery, vice-président senior de l'entreprise Produits et Solutions de Cisco a misé sur le Partner Summit pour les dernières annonces réseau

Selon Cisco, le trafic mobile va exploser avec le WiFi 6 et la 5G

D'ici 2022, 20 % du trafic IP mondial sera généré par des appareils mobiles, périphériques IoT compris.

le 20/02/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1247 mots

Quels langages de programmation régissent l'IoT ?

La plupart du temps, l'IoT s'appuie sur les mêmes langages de programmation que les autres domaines technologiques. Alors que l'Internet des objets (IoT) continue d'évoluer, il devient peut-être plus difficile...

le 19/02/2019, par Frederic Paul, Network World (adaptation Jean Elyan), 764 mots

Les réseaux IoT vont-ils favoriser l'adoption d'IPv6 ?

Les entreprises s'éloignent peu à peu de l'IPv4 pour progressivement se rapprocher de l'IPv6, mais parce que ce dernier présente beaucoup d'avantages pour les réseaux IoT, le processus pourrait s'accélérer....

le 07/02/2019, par Par Scott Hogg, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1511 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »