Megaport lance offre NaaS en France

le 24/06/2020, par Nicolas Certes, Réseaux, 656 mots

Présent en Europe depuis trois ans, Megaport commence à proposer ses solutions de Network as a Service en France. L'entreprise mise sur ses multiples connexions cloud et à sa présence auprès d'opérateurs de datacenters pour lancer son activité, avant de développer un réseau de partenaires plus dense.

Megaport lance offre NaaS en France

Il dit avoir révolutionner la manière dont les entreprises consomment les infrastructures réseau en Australie, où il a été fondé, et dans les autres pays où il est présent. Aujourd'hui, Megaport s'installe en France pour y proposer sa solution d'interconnexions entre datacenters et cloud as a service. En partenariat avec les plus grands fournisseurs cloud du marché et les plus spécialisés (Nutanix, Salesforce, SAP, etc.), Megaport permet de simplifier la création de passerelles entre clouds et datacenters sur site, accélérer les migrations, et propose une forte flexibilité dans les besoins de trafic d'une entreprise (et donc dans ses tarifs). « Nous n'indiquons pas de conditions de changement des réglages en cours de contrat. Donc si vous achetez 10 Go de services chez nous pour vous connecter à Amazon ou Google et que vous décidez de réduire ce volume à 1 Go, c'est possible », explique Peter Hase, directeur commercial de l'entreprise.

Cette flexibilité a pu être très avantageuse pour certains clients pendant la pandémie de Covid-19. « Dans le tourisme, où le trafic est habituellement très élevé, nos clients ont ainsi pu réduire la voilure en quelques minutes », indique le CCO de Megaport. A l'inverse, le trafic a fortement augmenté dans le secteur des médias ajoute-t-il. En supplément de ce modèle de consommation réseau à la demande, Megaport propose aussi un système de routeur virtuel pour automatiser les flux de données vers et entre différents fournisseurs ou datacenters toujours de la manière la plus simple possible.

Des datacenters à Paris et bientôt Marseille

Et pour assurer la meilleure connectivité possible, le fournisseur Network as a Service (NaaS) est aussi connecté fortement à une centaine d'opérateurs de datacenters, dont Interxion (à Paris et Marseille bientôt), Colt, Equinix et Telehouse en France. Un partenariat avec Sungard est aussi en cours de création. Au total, Megaport est connecté à plus de 600 datacenters dans le monde. Parmi les plus de 1700 clients de l'entreprise, on trouve des groupes français comme Engie, Axa, Suez, JCDecaux ou Air Liquide. Cependant, ce sont souvent des filiales internationales de ces derniers qui utilisent la solution de Megaport. Arrivé officiellement en France début juin, l'éditeur ne communique pas encore sur des consommateurs locaux, hormis que certains sont dans le secteur de la santé ou les télécommunications.

Megaport est arrivé en Europe il y a trois ans et demi via l'acquisition de l'Allemand Ecix. La société avait une présence à Londres, Dublin et Amsterdam mais était en plein développement de son activité cloud et ce rachat lui a permis de s'étoffer sur le sol européen avec une base de clients installée. Le lancement aurait pu se faire avant début juin sans le coronavirus. Megaport souhaitait aussi être en conformité légale pour proposer ses solutions : « Nous n'allons jamais dans une région où n'avons pas toutes les approbations réglementaires ou sans être en conformité avec toutes les réglementations locales » assure M. Hase.


En Europe, Megaport est installé dans un peu plus de 80 datacenters dans le monde, dont une dizaine en France. (Crédit : Megaport)

Pour le moment, aucune équipe de Megaport n'est installée en France. Des ingénieurs francophones et le manager de l'activité sont basé en Grande-Bretagne. « Ce que nous allons probablement faire bientôt c'est ajouter des ressources techniques dans les régions où nous sommes installés, notamment à Marseille où nous sommes en train de mettre en place une activité. Côté channel, Megaport est encore en discussion avec des intégrateurs et n'a pas encore de réseau à proprement parler. La société ne communique pas sur son chiffre d'affaires total, mais ses revenus mensuels récurrents s'élevaient à 5,4 M$ en mars dernier, en croissance de 19% par rapport l'année précédente.

((légende illustration))
Peter Hase est le responsable commercial de Megaport. (Crédit : Megaport)

Ericsson met la main sur Cradlepoint

L'équipementier de téléphonie mobile suédois va débourser 1,1 milliard de dollars pour racheter Cradlepoint, spécialiste du WAN sans-fil. Ce dernier a dévoilé récemment une offre 5G pour les filiales des...

le 22/09/2020, par Cradlepoint propose des routeurs sans-fil WAN en 5G pour les filiales., 238 mots

Palo Alto muscle son offre SD-WAN avec CloudGenix

L'équipementier californien Palo Alto étend les capacités d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle de l'équipement SD-WAN acquis avec le rachat de CloudGenix en l'intégrant à sa solution Prisma...

le 18/09/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 724 mots

Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud...

Extreme Networks lance des commutateurs centraux autour d'une plate-forme de gestion cloud pour offrir une protection contre les intrusions sans fil, des services de localisation, de la gestion IoT, l'accès...

le 17/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1581 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...