Mémoires flash Intel : rapides, puissantes et moins gourmandes

le 18/11/2005, par Olivier COREDO, Terminaux et Systèmes, 144 mots

Intel annonce la production de mémoires StrataFlash à destination des téléphones mobiles. Répondant au doux nom de M18, cette mémoire NOR en 90 nanomètres, affiche des performances accrues : 512 Mb, 133Mhz, 0,5 Mb/s. «Cette mémoire est tout à fait adaptée aux téléphones 3G. L'accès aux fichiers vidéos mpeg4, photos 3 megapixels ou musiques mp3 sera plus rapide. La consommation électrique sera moins importante. » explique Thomas Von Bauer, responsable marketing «mémoires flash » d'Intel pour la zone EMEA. Cette mémoire de cinquième génération présente une vitesse d'écriture trois fois plus élevée que les anciennes puces L18. La consommation en énergie est quant à elle réduite de moitié. Un écosystème d'une quinzaine d'OEM travaille sur 72 designs d'appareils différents utilisant cette mémoire. D'ici 2007, ces mémoires attendront les 1 Gb, tourneront à 266 Mhz à des débits de 1,8 Mbps. L'objectif d'Intel est de retrouver une position de leader sur la fourniture de mémoire NOR.

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Le clavier reste exigé avec les tablettes tactiles

Selon le cabinet Forrester, deux tiers des professionnels veulent un vrai clavier avec leurs tablettes tactiles. La tablette tactile comporte normalement un clavier virtuel sur l'écran lorsqu'il est nécessaire...

le 26/08/2013, par Bertrand LEMAIRE, 207 mots

Smartphone sous Ubuntu : échec du financement du projet

La campagne de levée de fonds pour produire le smartphone Edge sous Ubuntu n'a pas abouti Canonical n'a pu réunir que 13 millions de dollars auprès des internautes alors qu'il  comptait sur 32 millions de...

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, 339 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »