Microsoft : Et bien, payez maintenant...

le 01/06/2006, par Marc Olanié, Fournisseurs, 250 mots

Comme prévu, OneCare, le « service » sécurité de Microsoft devient payant, à raison de 50$ par an pour trois machines maximum. L'offre intègre l'ensemble antivirus-firewall-antispyware, un outil d'optimisation de performances Windows, un logiciel de backup (qui n'a donc statistiquement aucune chance d'être compatible avec les multiples éditions précédentes NTbackup), le tout accompagné d'un contrat d'assistance téléphonée fonctionnant également par messagerie et IM... si la machine de l'usager est encore exploitable. Pendant ce temps, se multiplient les communiqués de presse des éditeurs spécialisés dans le domaine de la sécurité. L'arrivée d'un Microsoft proposant les outils permettant de maintenir son propre moteur terrorise les principaux acteurs du monde de l'antivirus. Même la presse conservatrice américaine, généralement très « pro-Microsoft », publie des articles où l'on sent poindre un soupçon de sens critique, ainsi dans USA Today. Tout comme les grands de l'automobile ont, à l'aide de leurs réseaux de concessionnaires, éradiqué de la surface du globe les garagistes indépendants, Microsoft risque de faire sa loi dans le domaine de la sécurité pour particuliers et TPE (80 % du marché en termes de licences). Après tout, peut-on rêver meilleur réparateur que celui qui a fabriqué le trou de sécurité ? Précisons également que la commercialisation de OneCare survient après une période excessivement longue de « betatesting » public de Windows Defender, préversion de l'intégré susnommé. Les mois à venir, et surtout le premier « renouvellement » d'abonnement qui surviendra à échéance de la première année d'usage, montrera à quel point cette opération de marketing viral a su ou non séduire une clientèle grand public.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »