Microsoft travaille à une version d'Office pour tablettes iOS et Android - Actualités CSO Fournisseurs

Microsoft travaille à une version d'Office pour tablettes iOS et Android

le 24/09/2013, par Didier Barathon avec IDG News Service, Fournisseurs, 476 mots

Les analystes financiers qui, jeudi dernier, ont auditionné Steve Ballmer ont eu droit à un « scoop ». Le toujours patron de Microsoft a laissé fortement entendre que l'éditeur préparait une version Office compatible pour iOS et Android.

Microsoft travaille à une version d'Office pour tablettes iOS et Android

Steve Ballmer a axé son intervention sur les possibilités de croissance pour Microsoft. Dans cette optique, a -t-il indiqué Microsoft doit se préparer au portage  de ses produits sur des plate-formes non Windows. « Nous travaillons sur tout ce sur quoi  nous pourrions travailler » ce qui est pour le moins large.  Et d'ajouter que les dirigeants ont moins la religion du statu quo qu'on ne le pense, surtout s'il s'agit de dégager des revenus supplémentaires.  

Steve Ballmer n'a pas explicitement parlé des plate-formes d'Apple et de Google, mais y a fait allusion à plusieurs reprises de manière très explicite. Il  a par exemple souligné : « nos appareils portent nos services et nos services seront disponibles sur un certain nombre d'appareils ».  En revanche, il  a bel et bien mentionné SkyDrive, Skype et OneNote, qui sont disponibles dans les versions iOS et Android. Il a également précisé qu'une partie de la difficulté réside avec Apple et Google dans la façon dont ils gèrent leurs magasins d'applications respectifs.

Les app stores en ligne  de mire

Parlant des app stores, il  a expliqué qu'ils doivent éviter que leurs concurrents fassent trop de trafic avec leurs terminaux, « mais nous travaillons sur ce sujet et il est très important pour nous ». Pour lui, les services Microsoft doivent trouver leur chemin sur des terminaux non Microsoft.

Beaucoup estiment que Microsoft a refusé jusqu'à présent d'offrir une version d'Office pour iPad, de peur que cela nuise à Windows 8 qui est pourtant optimisé pour les tablettes et Surface et favorise iOS et les produits Apple.  

Malgré les erreurs du passé

Ces commentaires de Ballmer ont été l'une des plus grandes surprises d'une réunion de quatre heures, au cours de laquelle lui et ses lieutenants ont passé leur temps à plaider pour Microsoft, qui reste en bonne forme, malgré ses difficultés et les erreurs du passé et va tirer profit des opportunités dans les années à venir.  Ils ont ainsi reconnu que Microsoft était en position de faiblesse dans les smartphones et les tablettes. Windows 8, Windows Phone 8 et Surface n'ont pas réglé ce problème.  La société va tenter à nouveau sa chance avec Windows 8.1 prévu pour la mi-octobre et avec l'activité smartphones de Nokia.

Microsoft  se transforme, de fournisseur de soft en fournisseur de terminaux et d'acteur du cloud computing. Le processus est en cours et sera facilité par la réorganisation qui va permettre à l'entreprise de travailler de manière plus cohérente. Une restructuration est en cours.  Steve Ballmer a cité quatre domaines clé pour la réussite de Microsoft : Office 365, Azure, Windows, les smartphones et les tablettes. Ces lignes de produits vont se retrouver dans la nouvelle présentation financière que va proposer la société.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »