Mieux gérer son SDN jusqu'au serverless avec AppDynamics de Cisco - Actualités RT Management

Mieux gérer son SDN jusqu'au serverless avec AppDynamics de Cisco

le 29/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Management, 892 mots

Cisco AppDynamics Central Nervous System s'appuie sur l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle pour la gestion et la surveillance des performances applicatives.

Mieux gérer son SDN jusqu'au serverless avec AppDynamics de Cisco

La série de technologies d'entreprise déployée par la division AppDynamics de Cisco doit permettre aux clients de tout mieux gérer, depuis les réseaux SDN définis par logiciel jusqu'aux environnements informatiques sans serveur en passant par la performance applicative. Cette annonce de grande envergure - la plus importante mise à niveau technologique d'AppDynamics depuis son acquisition par Cisco il y a deux ans - s'adresse aux entreprises qui ont besoin de surveiller la performance applicative et d'automatiser la réponse aux problèmes des applications métiers. Le déploiement comprend des composants clés comme Cognition Engine, le moteur au coeur de la future automatisation et de la gestion de la performance des applications basée sur l'intelligence artificielle, mais aussi l'intégration des outils de surveillance des applications AppDynamics avec la technologie ACI (Application Centric Infrastructure) de Cisco pour permettre aux clients de gérer en même temps la santé des applications et les opérations réseau dans le datacenter et les environnements multicloud.

« La complexité de l'environnement technologique actuel fait que les clients ont du mal à avoir une visibilité approfondie sur la façon dont les applications affectent l'activité », a déclaré Thomas Wyatt, directeur marketing et stratégie chez AppDynamics. « L'automatisation et les apports de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage machine peuvent garantir que les applications, où qu'elles soient, sont performantes et répondent aux attentes des clients et nous allons fournir ces deux principaux moteurs », a-t-il déclaré. AppDynamics a dénommé sa nouvelle plate-forme de performance applicative globale Central Nervous System for IT. Les éléments clés de ce projet comprennent le Cognition Engine déjà mentionné, AppDynamics pour le support ACI et un Agent Serverless pour les environnements Lambda d'AWS. ACI est le nom de la technologie SDN (Software-Defined Networking) de Cisco pour l'automatisation des datacenters et la gestion sur site et dans les réseaux clouds. En résumé, AppDynamics a expliqué que le Cognition Engine utilisait l'apprentissage machine et la technologie d'intelligence artificielle acquise par Cisco avec le rachat de Perspica en 2017. Le moteur intégrera une myriade de mesures recueillies à partir du système APM actuel de Cisco, y compris ses packs ApplicationIQ et BusinessIQ pour développer des modèles d'événements et une base de référence pour la performance des applications. À partir de là, il pourra repérer les écarts, automatiser la détection des anomalies, réduire le temps de résolution des problèmes et offrir une analyse des causes profondes.

AppDynamics Cognition Engine

L'idée, selon le fournisseur, est d'utiliser ces informations de détection d'anomalie pour déclencher la résolution automatisée de problèmes, la création de tickets de dépannage et lancer des actions pour résoudre les problèmes de performance des applications en temps réel. En outre, M. Wyatt a précisé que Central Nervous System for IT développé par Cisco et AppDynamics était une plate-forme extensible et ouverte qui fonctionnait également avec des systèmes tiers. « Les professionnels de l'IT ne peuvent pas passer au crible les millions d'indicateurs et d'événements qu'ils reçoivent en permanence », a déclaré M. Wyatt. En ingérant des données de tous les domaines et en utilisant l'apprentissage machine pour corréler et analyser en temps réel, Central Nervous System produit des informations qui permettent d'économiser d'innombrables heures de dépannage et aux acteurs de se focaliser sur l'amélioration de l'expérience client et les résultats commerciaux.

Un autre rôle important joué par AppDynamics concerne l'intégration des données ACI de Cisco. « Les clients d'AppDynamics attendent avec impatience l'intégration d'ACI pour aller plus loin dans l'analyse des données réseau et utiliser ce référentiel comme source unique de confiance pour analyser les données de performance », a déclaré Stephen Elliot, vice-président programme chez IDC. « Pour la première fois, le client peut intégrer et corréler la télémétrie du réseau avec les données de performance applicative pour mieux comprendre les problèmes qui pourraient affecter la performance ou le réseau », a déclaré M. Wyatt. « La relation entre le réseau et l'application est restée longtemps une boîte noire - les équipes réseaux et applicatives parlent un langage différent - mais on peut désormais voir comment un changement apporté à la politique réseau à une extrémité du réseau peut affecter la performance des applications à une autre extrémité. Les clients peuvent prendre des décisions de remédiation basées sur des faits plutôt que de deviner où se situe le problème ».

De plus en plus d'analytiques chez Cisco

D'autres analystes abondent dans le même sens. « Cela permet au réseau de parler à l'application, et tout ce qui rationalise cette activité est sur la bonne voie », a déclaré Lee Doyle, analyste principal chez Doyle Research. « Le projet de Cisco et AppDynamics va aider les clients à résoudre plus rapidement les problèmes de performance des applications ». Dans son annonce, Cisco a également mentionné un agent serverless pour AWS Lambda. AWS indique que Lambda permet d'exécuter du code sans provisionnement ni gestion des serveurs. Avec l'agent AppDynamics, les clients peuvent surveiller et gérer les fonctions Lambda comme tout autre élément de leur environnement applicatif. « Les ajouts d'AppDynamics montrent que Cisco réalise le développement logiciel et investit dans son unité commerciale. Les clients sont convaincus que Cisco continuera d'accroître ses investissements dans les logiciels et à servir cet important secteur », a déclaré M. Elliot, d'IDC. « Les clients de Dynamics veulent que Cisco prenne cela en main, et ils souhaitent certainement que Cisco continue à s'impliquer dans la gestion et l'analyse de la performance ».

Serverless Agent for AWS Lambda disponible en mode bêta

Avec Serverless Agent for AWS Lambda d'AppDynamics, les équipes IT pourront disposer d'une vue d'ensemble sur la façon dont les performances des fonctions serverless sont corrélées avec le reste de l'application concernée - en englobant les environnements hybrides et multi-cloud - afin d'en déterminer l'impact sur l'expérience utilisateur. Les équipes de développement des entreprises évaluent en ce moment l'intérêt de ces fonctions serverless qui, sur le papier, leur permettent de réduire les coûts d'infrastructure en lançant certains traitements ponctuels dans le cloud. Mais pour les applications d'APM (application performance management), le caractère éphémère de ces traitements - qui apparaissent et disparaissent aussi vite - vient compliquer l'analyse d'impact du recours au serverless sur la performance applicative. « L'agent Serverless d'AppDynamics dresse un tableau clair de la façon dont les fonctions serverless impactent chaque transaction servie par une application et, au final, montre comment elles influencent l'expérience client, ce qui évite de spéculer sans fondement », commente dans un communiqué Prathap Dendi, general manager pour la commercialisation chez AppDynamics.

Pour l'instant, Serverless Agent for AWS Lambda est disponible en mode bêta pour être testé sur les fonctions AWS Lambda mises en oeuvre avec Java. C'est le 1er des agents de la famille serverless annoncé par l'éditeur racheté par Cisco. La prise en compte d'autres langages est actuellement en développement, de même que le support d'autres fournisseurs de cloud public. Les utilisateurs SaaS d'AppDynamics qui veulent tester l'agent sur les fonctions Java Lambda peuvent s'inscrire sur la Communauté AppDynamics pour participer au programme bêta.

M.G.

Mieux gérer son SDN jusqu'au serverless avec AppDynamics de Cisco

Cisco AppDynamics Central Nervous System s'appuie sur l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle pour la gestion et la surveillance des performances applicatives. La série de technologies...

le 29/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 892 mots

La sécurité, l'exploitation et la gestion des conteneurs au coeur des...

Le KubeCon + CloudNativeCon 2018 organisé du 10 au 13 décembre à Seattle regorgeait de solutions opérationnelles et autres services cloud/conteneurs destinés à améliorer Kubernetes, de la part de fournisseurs...

le 18/12/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1171 mots

Monitoring des containers sous Windows depuis Dynatrace

Les solutions de gestion de la performance applicative de Dynatrace s'étendent à la surveillance des containers Docker sous Windows. Celle-ci se combine au monitoring des containers Docker sous Linux,...

le 09/10/2018, par Maryse GROS, 245 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »