Nerim lance la THD d'entreprise en prêt-à-porter sur Paris

le 11/07/2013, par Jacques Cheminat, Fibre optique, 300 mots

L'opérateur a annoncé des offres fibres optiques pour les entreprises qui détonnent dans un marché réputé fermé et où le sur-mesure est de rigueur. Pour l'instant l'offre n'est disponible que sur Paris, mais Nerim étudie son extension à d'autres villes.

Nerim lance la THD d'entreprise en prêt-à-porter sur Paris

Les offres « ultra haut débit » sont claires et précises, 1900 euros HT par mois pour un débit de 1Gbt/s et 3200 euros HT par mois pour un débit de 10 Gbt/s sur fibre optique pour les entreprises situées à Paris. L'opérateur Nerim a décidé de mettre un petit coup de pied dans la fourmilière du marché du très haut débit pour les entreprises. « En général, ce type de prestation est du sur-mesure à des prix quatre fois supérieur à notre proposition. Habituellement pour 1500 euros HT, vous avez une offre à 100 Mbt/s », indique Cyril de Metz, PDG de Nerim. Il annonce qu'avec ses partenaires fibres, il peut raccorder les entreprises en 2 à 3 mois.

Pour proposer de tel tarif, Cyril de Metz met en avant « un équilibre savant sur l'ensemble de la chaîne de valeur et l'optimisation du coût de la bande passante ». L'opérateur a modernisé son réseau de fibre optique acquis en 2011 qui couvre Paris et certaines villes des Hauts de Seine. Avec ses offres fibres optiques, Nerim vise les grands comptes, mais aussi les grosses PME. Cyril de Metz estime que « ces forfaits sont réplicables dans d'autres villes, mais à condition de s'appuyer sur des partenaires ou des collectivités territoriales ».

L'opérateur n'écarte pas non plus les récents développements du xDSL. Il participe aux expérimentations en Dordogne et en Gironde sur le VDSL 2. « Les premiers retours montrent des limites par rapport à la distance du répartiteur, les gains sont visibles quand l'utilisateur est à moins de 1 à 1,2 km. Dans le cas du sous-répartiteur, on peut atteindre 600 mètres », conclut Cyril de Metz.

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Comment déployer une BLOM en aérien pour les zones rurales ?

Pour les zones peu denses, le déploiement du très haut débit par les voies hertziennes est une option très prisée des collectivités locales. Il faut néanmoins réunir des conditions draconiennes, juridiques et...

le 27/11/2015, par Didier Barathon, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »