Netgear fixe à 700 dollars le prix de son routeur mesh WiFi 6 Orbi - Actualités RT Réseaux

Netgear fixe à 700 dollars le prix de son routeur mesh WiFi 6 Orbi

le 10/09/2019, par Ben Patterson, IDG NS (adaptation Jean Elyan), Réseaux, 692 mots

Il faudra débourser une somme certaine pour profiter du WiFi 6 supporté par le routeur mesh Orbi de Netgear.

Netgear fixe à 700 dollars le prix de son routeur mesh WiFi 6 Orbi

Le routeur mesh WiFi de Netgear, avec son système de réseau maillé WiFi 6 Orbi RBK852 devrait être commercialisé en octobre. Si le prix n'est pas un obstacle, les consommateurs disposant d'un service gigabit à large bande (et plus) auront le privilège de bénéficier d'un réseau domestique ultra-rapide. C'est en janvier dernier, lors du CES, que Netgear avait annoncé son routeur WiFi 6 tri-bande. Aujourd'hui, le constructeur annonce que les livraisons de son prochain kit dual-node 802.11ax devraient démarrer à la fin du mois, et qu'il sera vendu 700 dollars HT... C'est deux fois plus que le prix du double pack WiFi 5 (802.11ac) Orbi RBK52, l'ancien système haut de gamme de Netgear. Et c'est le prix que devront payer ceux qui voudront faire, sans attendre, le saut vers le WiFi 6 !

Netgear précise que son système Orbi RBK852 est capable de couvrir des surfaces de 450 m2 environ en WiFi 6. Le constructeur indique également que le processeur quad-core 2,2 GHz de ce routeur est trois fois plus rapide que celui du RBK50 et qu'il prendra en charge quatre flux spatiaux WiFi 6 sur son réseau 2,4 GHz (jusqu'à 1,2 Gb/s de débit), et quatre autres sur son réseau 5 GHz (jusqu'à 2,4 Gb/s de débit). Tout comme le routeur RBK50, le prochain routeur Orbi WiFi 6 exploitera un troisième réseau 5 GHz dédié à la transmission des données depuis des satellites vers le routeur. Mais comme les flux sont en WiFi 6, ce canal de raccordement pourra offrir une bande passante pouvant atteindre les 2,4 Gbits/s, soit plus du double de ce que l'on peut obtenir avec un raccordement en Ethernet CAT5e câblé. (Mais, pour information, Netgear dit que le raccordement câblé est également supporté.)



Le routeur Orbi RBK850 de Netgear supporte deux fois plus de flux spatiaux que l'ancien routeur haut de gamme RBK50 du constructeur. (Crédit : Netgear)

Contrairement à de nombreux systèmes de réseau mesh, où tous les noeuds sont les mêmes, et où un seul noeud devient le routeur au moment de la configuration, la série Orbi pourra jouer le rôle de routeur et de satellite unique ou multiple. Le routeur RBK850 est conçu pour les installations raccordées à un service à très haut débit (DOCSIS 3.1 ou fibre optique jusqu'au domicile/à proximité des habitations, FFTH/FFTC, par exemple), il sera donc équipé d'un port WAN 2,5 Gb/s qui supporte l'agrégation de liens. Le routeur et le noeud satellite (le RBS850) possèdent également quatre ports LAN 1Gb/s pour prendre en charge les clients câblés et les réseaux domestiques plus sophistiqués. Netgear proposera également un accessoire pour le montage mural du nouvel Orbi.

Même les installations qui ne disposent pas d'un service haut débit extrêmement rapide pourront trouver des avantages aux routeurs Wi-Fi 6 comme l'Orbi RBK850. En effet, la norme peut prendre en charge beaucoup plus de clients sans fil - smartphones, consoles de jeu, ordinateurs portables et tablettes - sans parler de la myriade de petits appareils, depuis les haut-parleurs intelligents jusqu'aux caméras de sécurité, aux ampoules intelligentes et aux hubs domestiques intelligents, en concurrence pour l'usage de la bande passante dans les foyers modernes. Il fut un temps où les habitations pouvaient avoir un ou deux clients sans fil. Aujourd'hui, il est courant d'en trouver plusieurs dizaines.

Cela dit, inutile d'espérer profiter de tous les avantages du WiFi 6 tant que les périphériques clients ne seront pas à la norme. Si cette mise à niveau est moins importante pour les produits domestiques intelligents, elle est critique pour les smartphones, ordinateurs portables et tablettes. Le Samsung Galaxy S10 est l'un des premiers smartphones équipés d'un adaptateur WiFi 6, mais un porte-parole de Netgear a indiqué qu'on ne trouverait probablement pas d'ordinateurs portables équipés de la nouvelle technologie avant le quatrième trimestre de cette année. En attendant, ceux qui souhaitent mettre à niveau un ordinateur portable compatible pourront opter pour une solution DIY, comme le Killer WiFi 6 AX1650 (le Killer peut se connecter à un slot M.2, mais il ne prend en charge que deux flux spatiaux dans chaque direction). Cependant, tout le monde n'aura pas forcément envie d'ouvrir son ordinateur portable pour cela.

Pour réussir, le SD-Branch a besoin d'une forte intégration avec le...

Parce que le WiFi est un élément essentiel de l'accès au réseau des succursales, il est indispensable d'intégrer sa sécurité et sa gestion aux plates-formes SD-Branch. 

le 14/11/2019, par Lee Doyle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 939 mots

Juniper facilite la gestion des réseaux câblés, sans fil et multicloud

L'équipementier Juniper intègre la technologie IA acquise récemment avec le rachat de Mist et ajoute de nouvelles fonctionnalités à son logiciel Contrail Enterprise Multicloud. En intégrant la technologie IA,...

le 13/11/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 1021 mots

Cisco Meraki livre un commutateur et un logiciel plus sécurisés

Cisco apporte aux clients Meraki plusieurs fonctions de son environnement Catalyst. Les matériels et les logiciels doivent permettre à ces clients de mieux gérer et de mieux sécuriser les ressources réseau...

le 12/11/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 826 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...