Netgear, premier à adopter le nouveau chipset MIMO d'Airgo

le 16/11/2005, par Elian Cordoue, Wifi/Wimax/Wibro, 292 mots

Contrairement à toute attente, Netgear est le premier équipementier réseau à se ruer sur le chipset MIMO d'Airgo de troisième génération. Avec lui, Netgear produire le routeur WiFi RangeMax 240 qui prétend autoriser un débit maximal de 240 Mbps à l'interface air.

C'est à Netgear de dégainer le premier un équipement WiFi embarquant la troisième génération de chipset MIMO d'Airgo. En utilisant plusieurs antennes, MIMO assure réussir à utiliser les réflexions sur les murs des bâtiments - jusque là considérées comme sources d'interférences et d'atténuation - pour augmenter débits et portée des équipements WiFi. Avec sa troisième génération de composants MIMO, Airgo assure pouvoir proposer une bande passante utile TCP/IP non compressée de plus de 120 Mbps. La génération précédente de MIMO devait quant à elle se contenter de 108 Mbps à l'interface air pour 40 Mbps utiles maximum dans la plupart des cas. Avec sa nouvelle gamme RangeMax 240, Netgear crée la surprise. Surtout, Netgear avait tourné le dos à Airgo, pour sa première génération de produits MIMO, pour lui préférer BeamFlex et Video54. Les performances discutées de cette première gamme ont peut-être suffit à convaincre Netgear de retourner vers le « True MIMO » d'Airgo, et vite, pour tenter de faire oublier un premier jet pas forcément convaincant. Le chipset embarqué par les produits RangeMax 240 de Netgear est rétro-compatible avec 802.11b et g. Il assure en outre une accélération matérielle pour le chiffrement des communications chiffrées en 128 bits AES, TKIP et WEP. Il revendique enfin le support de mécanismes de qualité de service pour les flux audio et vidéo. Pour essayer les produits RangeMax 240, il faudra néanmoins patienter. Leur commercialisation n'est prévue que pour les vacances de Noël, au prix de 199 $ pour le routeur, et de 129 $ pour la carte pour portable. Un adaptateur USB sera commercialisé début 2006.

Wi-Fi : Cisco, HP, Netgear, Motorola Solutions et SonicWall accusés...

C'est un litige peu commun qui oppose plusieurs fabricants de routeurs Wi-Fi à un détenteur de brevets utilisés dans leurs appareils. Au lieu d'attaquer ces fournisseurs, il s'en prend à leurs prtits clients,...

le 10/02/2014, par Didier Barathon avec IDG NS, 449 mots

Etes-vous prêt pour la cinquième génération du Wi-Fi ?

Les entreprises hésitent encore à adopter un standard réseau sans fil plus moderne et plus rapide, le 802.11ac. Pourtant, l'actuel réseau de plus en plus encombré bloque les utilisateurs pour un simple partage...

le 05/02/2014, par Claire Gerardin avec IDG NS, 565 mots

D-Link et Netgear lancent 2 répéteurs pour les réseaux 802.11 ac

Non seulement le Gigabit Wi-Fi représente une avancée technologique, mais les besoins sont réels, par exemple avec l'essor des objets connectés. Quelques obstacles restent à résoudre, comme la performance, le...

le 08/01/2014, par Didier Barathon avec IDG News Service, 427 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »