Nokia / Alcatel-Lucent : 10 des 13 dirigeants du nouveau groupe viennent de Nokia - Actualités CSO Fournisseurs

Nokia / Alcatel-Lucent : 10 des 13 dirigeants du nouveau groupe viennent de Nokia

le 07/10/2015, par Didier Barathon, Fournisseurs, 361 mots

Pour ceux qui avaient des illusions, le rapprochement entre Alcatel-Lucent et Nokia est bel et bien un rachat du franco-américain par le finlandais. La preuve, le nouvel état-major comprend 3 « alcatéliens », tous les patrons des directions centrales (finances, RH, marketing) sont issus de Nokia.

Nokia / Alcatel-Lucent : 10 des 13 dirigeants du nouveau groupe viennent de Nokia

Le rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia se concrétise, Nokia vient d'annoncer la composition de la nouvelle équipe dirigeante. Nokia se composait de trois entités : network, technologie (les brevets) et Here. Cette dernière est vendue à un consortium de constructeurs automobiles allemands restent les deux autres, où les structures d'Alcatel-Lucent vont se fondre.

La partie network se compose de quatre entités :
. les réseaux mobiles avec les portefeuilles d'activités radio des deux sociétés fusionnées, les coeurs de réseau IMS, la VoLTE. Son président sera Samih Elhage, actuel vice-président exécutif et directeur financier de Nokia.
. les réseaux fixes, correspondent à l'activité d'Alcatel-Lucent sur ce secteur, c'est Frederico Guillen, d'Alcatel-Lucent qui en est le président, il occupait déjà cette fonction chez le franco-américain.
. les applications et l'analytique, reviennent à Bhaskar Gorti, lui aussi occupait les mêmes fonctions chez Alcatel-Lucent, cette division regroupe les activités issues des deux sociétés dans l'analyse de données,
. la partie réseaux IP / optiques, comprend le routage IP d'Alcatel-Lucent, le transport optique, la vidéo sur IP, le SDN et la filiale américaine spécialisée Nuage, ainsi que le portefeuille correspondant chez Nokia. Son président sera Basil Alwan, patron actuel du routage et du transport IP chez Alcatel-Lucent. 

Premier constat, sur les autres entités opérationnelles, trois des quatre patrons sont issus d'Alcatel-Lucent. L'autre partite, dite « technologie » continuera à être dirigée par Ramzi Haidamus de Nokia. Les fonctions dites centrales sont également trustées par les anciens du finlandais : finances, opérationnel, RH, stratégie, juridique, Nokia Réseaux haut débit mobile (toujours dirigé par Marc Rouanne), secrétariat général.

Par ailleurs, Alcatel-Lucent a précisé que sa filiale câbles sous-marins n'était plus à vendre, mais ferait partie du nouvel ensemble.  En contradiction avec les promesses de ne pas laisser partir cette société vers des intérêts financiers non français. Les fonds TowerBrook Capital Partners et PAI Partners passaient pour les deux prétendants, selon capital Finance.

En illustration : le nouveau groupe se nommera Nokia, le rachat sera effectif fin juin 2016

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »