Nokia étend ses offres cloud à l'accès radio - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Nokia étend ses offres cloud à l'accès radio

le 19/02/2015, par Didier Barathon, Cloud / Virtualisation, 409 mots

Avec 65 nouveaux produits, Nokia Networks veut faire du Mobile World Congress la vitrine de son renouveau. En un an, la société s'est débarrassée de Microsoft, a changé de CEO et affirmé une nouvelle stratégie, tournée vers la virtualisation.

Nokia étend ses offres cloud à l'accès radio

Après le coeur de réseau du LTE (Evolved Packet Core ou EPC), Nokia Networks s'attaque maintenant au  fronthaul : les antennes et les stations de base. Pour cette partie terminale des réseaux mobiles, Il va proposer aux opérateurs une offre dite Cloud vRAN (virtualized radio access network). La stratégie cloud du constructeur doit permettre de concentrer le traitement du  signal et son calcul et de l'attribuer à l'endroit où il est le plus nécessaire, n'importe où dans le réseau.

L'accès radio comprend deux éléments, les radiofréquences et le traitement du signal. Nokia Networks a commencé à les traiter de manière séparée avant de les centraliser aujourd'hui dans une optique de cloud computing.  Dans un premier temps, il va centraliser le processeur et le traitement du signal dans un même local technique, soit un datacenter soit un site intermédiaire entre la station de base et ce datacenter. Le constructeur veut créer 150 à 200 sites en France permettant de ne plus traiter le signal à partir des stations de base, 15 à 20 000 dans l'hexagone actuellement. Dans un deuxième temps, il va optimiser l'utilisation du réseau en séparant le traitement de la couverture de celui de la capacité réseau. Actuellement, seules 20% des capacités d'un réseau sont utilisées en permanence, le reste est donc sous-utilisé.

Sur le même sujetMobiles : le n°1 chinois Xiaomi se lance prudemment aux Etats-UnisUne approche sur trois couches

L'architecture Radio Cloud de Nokia Networks qui va être dévoilée est une approche multicouche. La première est constituée des antennes sur les sites cellulaires, ils sont reliés par fibre optique et par Ethernet à une deuxième couche qui est la station de base traditionnelle. Celle-ci relie la station de base à la plateforme Cloud RAN hébergée. La troisième couche concerne le processing exercé dans les stations intermédiaires.

En complément, Nokia Networks présente une solution de sécurité (Cloud security director) destinée à ses architectures cloud avec des fonctionnalités multi-fournisseurs. Il ajoute un service de consulting pour la migration vers le cloud de ses clients, situé dans la division intégration de systèmes du constructeur. Autant de lancements amènent un planning précis, la partie coeur de réseau, Evolved Packet Core (EPC) est disponible au deuxième trimestre de cette année, la sécurité vient ensuite, début 2016, la solution Nokia radio cloud sera disponible à son tour. La partie voLTE, voix sur LTE, l'est depuis 2013.

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

euNetworks relie 240 datacenters en Europe et se développe en France

Les opérateurs d'infrastructure indépendants luttent pour leur indépendance face à la concurrence des grands opérateurs et aux tentatives de rachat dont ils sont l'objet. euNetworks est un opérateur de réseau...

le 08/02/2016, par Didier Barathon, 378 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »