Nokia, Samsung et LG rejoignent un projet global de paiement par mobile - Actualités RT Terminaux et Systèmes

Nokia, Samsung et LG rejoignent un projet global de paiement par mobile

le 26/04/2007, par Denis Poillerat, Terminaux et Systèmes, 287 mots

Le constructeur finlandais Nokia, les Sud-coréens Samsung et LG et dix opérateurs mobiles (dont SFR et Orange) se sont associés au projet « pay-buy mobile » initié par la GSM Association. L'objectif de ce groupe de travail est d'unifier les approches sur le paiement par mobile qui, de ralliement en ralliement, semble inéluctable. A l'instar de certaines expériences menées en France notamment, le projet associe des applications intégrées et sécurisées sur une carte SIM à circuit intégré universelle (UICC Universal Integrated Circuit Card) et l'utilisation d'une puce sans contact NFC (Near field communication). Une combinaison permettant le développement d'une large palette de services sécurisés et interopérables, selon la GSMA. « Après plusieurs initiatives isolées, l'industrie de la téléphonie mobile se réunit autour d'une seule et même approche pour l'utilisation des combinés mobiles à la place de l'argent liquide ou des cartes plastiques dans des points de vente » a expliqué Rob Conway son directeur général. Outre les trois constructeurs, qui devraient donc intégrer cette puce dans leurs mobiles, une dizaine d'opérateurs ont rejoint les 14 autres déjà impliqués dans le projet, tout comme le spécialiste du paiement par carte, MasterCard. Cette approche globale pourrait accélérer le développement et l'adoption d'un système de micro-paiement. Les premières expérimentations devraient avoir lieu en octobre selon Reuters. L'utilisation de technologies radio n'est pas nouvelle ; Bouygues Telecom et la RATP ont lancé en 2005 des tests sur l'utilisation du RFID (technologie d'identification par radiofréquence) dans les mobiles pour remplacer les pass Navigo. Le secteur des transports en commun est d'ailleurs particulièrement en pointe sur le sujet puisque Londres et Tokyo utilisent un système de ce type. La recherche d'un standard sera cependant nécessaire pour que le grand public puisse un jour utiliser son mobile comme moyen de paiement.

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Le clavier reste exigé avec les tablettes tactiles

Selon le cabinet Forrester, deux tiers des professionnels veulent un vrai clavier avec leurs tablettes tactiles. La tablette tactile comporte normalement un clavier virtuel sur l'écran lorsqu'il est nécessaire...

le 26/08/2013, par Bertrand LEMAIRE, 207 mots

Smartphone sous Ubuntu : échec du financement du projet

La campagne de levée de fonds pour produire le smartphone Edge sous Ubuntu n'a pas abouti Canonical n'a pu réunir que 13 millions de dollars auprès des internautes alors qu'il  comptait sur 32 millions de...

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, 339 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »