Nokia va-t-il revenir dans les mobiles ? - Actualités RT Mobiles

Nokia va-t-il revenir dans les mobiles ?

le 21/04/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 387 mots

A l'automne dernier, Nokia vendait son activité téléphonie mobile à Microsoft. Depuis, il a lancé une tablette sous Android, la N1, a-t-il vraiment renoncé aux smartphones ?

Nokia va-t-il revenir dans les mobiles ?

En signant la vente de son activité téléphonie mobiles à Microsoft, Nokia s'est engagé à ne pas vendre de téléphones mobiles avant fin 2015 et à ne pas accorder de licence de téléphonie mobile avant le 3ème trimestre 2016. Ces échéances se rapprochent et différents signes, ont mis notre consoeur Ina Fried de Re/code sur la piste d'un retour de Nokia dans cette activité. Ce serait par sa division Nokia Technologies, celle qui gère les brevets, l'une des trois entités du groupe avec Nokia Networks pour la partie équipementier (celle qui vient de racheter Alcatel-Lucent) et Here pour la géolocalisation, en cours de cession selon BloomBerg.

L'activité Technologies travaille dans quatre centres dans le monde : Sunnyvale (Californie), Cambridge (Grande-Bretagne), Espoo et Tampere en Finlande. Cette division compte 10 000 brevets à son actif. Depuis la séparation avec Microsoft, elle a mis au point deux produits : le lanceur d'application pour mobiles ZLauncher et la tablette sous Android N1 (en photo). Cette dernière pourrait servir de modèle, en étant conçue en interne, mais avec une licence à une autre marque pour le développement commercial. Ce qui diminue les coûts et réduit l'entreprise à un gestionnaire de marque.

Le marché a changé

Interrogés par Matt Hamblen de Computerworld, des analystes se montrent pour le moins dubitatifs. "Les gens aimaient le Nokia des années précédentes, mais je ne suis pas sûr que les consommateurs souhaitent le retrouver», a déclaré par exemple Carolina Milanesi, responsable de la recherche pour Kantar Worldpanel ComTech par courriel. "D'un point de vue commercial, il sera difficile de voir com-ment ils peuvent être compétitifs, s'ils passent par un système de licence de marque ». 

«La marque Nokia est une marque reconnue, mais je pense que leur retour sur ce marché ne va pas se produire", a ajouté Jack Gold, analyste chez J. Gold Associates. "Ils devraient certainement livrer une bataille difficile", a déclaré de son côté Jitesh Ubrani, analyste chez IDC. "Nokia n'a pas l'avantage de la marque, il l'avait, mais aujourd'hui le marché est animé par de nouveaux entrants, surtout chinois, comme :  Xiaomi, Huawei, ZTE, etc., qui continuent à gagner des parts de marché, et aussi à marquer les esprits, tout en réduisant les prix."

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...