Nortel renforce son offre PME - Actualités RT Infrastructure

Nortel renforce son offre PME

le 17/11/2006, par Fabrice Alessi, Infrastructure, 268 mots

L'équipementier construit progressivement sa stratégie sur le segment des PME. Décidé à les cibler avec une offre voix - données, il leur propose depuis septembre des gammes de commutateurs LAN (BES), de points d'accès Wifi (BAP) et de routeurs (BSR) qui s'ajoutent à son PABX hybride BCM 50 disponible depuis un an. Ainsi doté d'une offre matérielle qui doit s'étoffer, Nortel veut désormais y associer une offre de services en lançant deux contrats d'assistance technique. Le premier d'entre eux, le PAC (Partner Assurance Contract), s'adresse exclusivement à ses revendeurs certifiés PME (20 pour le moment en France). Moyennant un coût de 2 350 E la première année, puis de 3 900 E les années suivantes, ils ont accès à un support technique téléphonique illimité de Niveau 2, des documentations techniques, une base de connaissance pour les résolutions des problèmes techniques et au téléchargement de rustines. «Sur la base des prestations que nous leur fournissons, nos revendeurs vont pouvoir élargir leur propres offres de services et les facturer comme bon leur semble à leurs clients», explique Olivier De Nomazy, le responsable produit PME de Nortel. Le deuxième type de contrat proposé par Nortel cible une population plus large puisqu'il est aussi accessible aux revendeurs non accrédités ainsi qu'aux entreprises. Baptisé Assurance PAC, il offre à ses souscripteurs, en plus des prestations du PAC, une possibilité d'échange de matériel sous 24 h. En revanche, sa couverture en termes de produits est moins large puisque un contrat ne peut être associé qu'à un seul matériel alors qu'un contrat PAC couvre toute l'offre PME de l'équipementier. En fonction du produit concerné, l'assurance PAC est facturée entre 35 et 60 E par an.

HPE va lancer une offre hyperconvergée

Cisco va entrer sur le marché de l'hyperconvergence en co-développant un produit avec Springpath, HPE se lance également ce mois-ci. Pour IDC c'est un marché qui doit progresser de 60% par an jusqu'en 2019...

le 04/03/2016, par James Nicolai / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 487 mots

Quel avenir pour Juniper, après les rapprochements Cisco/Ericsson et...

Ericsson et Nokia ont engagé des rapprochements qui obligent leurs concurrents à revoir leurs positions. Juniper paraît le plus isolé, mais dispose aussi d'arguments pour  rassurer ses clients.  A peine...

le 12/11/2015, par Jim Duffy / Network World, 692 mots

Cisco et Ericsson signent un partenariat, en particulier pour le SDN...

Au moment où Nokia vient de clore le rachat d'Alcatel-Lucent, Cisco et Ericsson signent un accord de grande envergure. Le secteur se recompose ainsi de deux manières différentes, sous les yeux de leurs grands...

le 10/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »