Nouvelle certification pour les professionnels de Google Apps - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Nouvelle certification pour les professionnels de Google Apps

le 24/02/2011, par Jean Elyan avec IDG News Service, Cloud / Virtualisation, 546 mots

L'éditeur a lancé un programme de certification pour garantir que les revendeurs des Google Apps disposent des compétences, des connaissances et de l'expérience spécifique pour travailler avec des entreprises utilisant la suite de collaboration et de communication hébergée.

Nouvelle certification pour les professionnels de Google Apps

Ce programme de certification des Google Apps attribuera des labels en fonction du domaine d'expertise, qualifiant le revendeur pour le déploiement, la vente, le développement logiciel ou le support technique. Lors de son lancement officiel mercredi, le programme a déjà offert à tous les professionnels sachant configurer et mettre en oeuvre la suite, sa première certification Google Apps Certified Specialist Deployment. Jusqu'à présent, la firme de Mountain View ne proposait un programme de certification qu'aux entreprises partenaires des Google Apps Channels, connu sous le nom de Google Apps Authorized Reseller Program. Le nouveau programme est destiné aux personnels travaillant pour ce réseau.

Pour l'instant le matériel, les manuels de formation en particulier, sont exclusivement en anglais. Mais Google prévoit de les traduire dans d'autres langues. Les certifications pour d'autres domaines, comme les ventes et le développement logiciel, sont en cours. « La demande pour un tel programme est venue à la fois de partenaires et de clients des Apps, » a déclaré Stephen Cho, directeur du Google Apps Channels. « Les clients ont souhaité avoir un moyen d'identifier les partenaires qui ont une expertise, afin d'être sûrs que leur déploiement se passe dans les meilleures conditions, » a t-il déclaré. « De leur côté, les partenaires ont souhaité disposer d'un moyen de se différencier pour faire valoir la qualité de leur expertise. » Pour obtenir la certification en matière de déploiement, le candidat idéal « doit pouvoir attester de plusieurs années d'expérience dans les services en général, et être très bien informé sur les Google Apps par une participation à des séminaires d'étude Google Apps sur site et en ligne, et avoir réalisé au moins trois déploiements, » a t-il ajouté.

Une certification en ligne et abordable


Les partenaires des Google Apps Channels souhaitant qualifier leurs personnels doivent acheter une webcam spéciale auprès de Google (45 dollars US) et payer 100 dollars pour chaque personne effectuant le test. Pour passer ces évaluations, qui durent plusieurs heures, il faut répondre à des séries de questions à choix multiples. Elles sont suivies en direct via la webcam par un représentant de Google. Les résultats sont établis dès la fin du test. Ceux qui le réussissent reçoivent un diplôme par mail et peuvent commander un badge officiel. Ceux qui échouent peuvent savoir dans quel domaine ils ont besoin de s'améliorer avant de se représenter à nouveau.

Les professionnels qui réussissent sont supposés être qualifiés pour les déploiements de toutes les versions des Google Apps : les Apps pour les entreprises, pour l'éducation, pour les institutions gouvernementales, et pour la version standard de la suite. Après obtention de cette certification, les professionnels sont encore tenus d'assister à un nombre minimum de séminaires sur les Google Apps via Internet. Google dit qu'elle surveillera de près cet aspect de la formation. La certification sera acquise pour une année et les titulaires devront repasser le test l'année suivante. Bien que la certification soit principalement destinée aux personnels des partenaires des Google Apps Channels, celle-ci est également ouverte aux entreprises clientes qui veulent s'assurer que leurs employés sont qualifiés pour mener à bien leurs implémentations en matière d'Apps.

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

euNetworks relie 240 datacenters en Europe et se développe en France

Les opérateurs d'infrastructure indépendants luttent pour leur indépendance face à la concurrence des grands opérateurs et aux tentatives de rachat dont ils sont l'objet. euNetworks est un opérateur de réseau...

le 08/02/2016, par Didier Barathon, 378 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »