Nouvelles Frontières virtualise ses web chez Interoute - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Nouvelles Frontières virtualise ses web chez Interoute

le 05/09/2011, par Bertrand LEMAIRE, Cloud / Virtualisation, 305 mots

Le voyagiste a choisi d'unifier et de virtualiser ses serveurs web chez Interoute.

Nouvelles Frontières virtualise ses web chez Interoute

Nouvelles Frontières est un opérateur global de tourisme associant organisation de voyages, compagnie aérienne (Corsairfly), hôtels-clubs et deux enseignes de distribution (Nouvelles Frontières et Havas Voyages). Il disposait de quatre hébergeurs pour ses différents sites web et les redondances de sécurité pour servir deux millions de visiteurs uniques mensuels. Le groupe souhaitait développer son activité sur le web, mutualiser au maximum les services et infrastructures (et ainsi diminuer les coûts) et enfin gagner en souplesse dans une activité à forte saisonnalité.

Pour atteindre ses objectifs, Nouvelles Frontières a choisi un nouvel hébergement unifié entièrement fourni par Interoute. Cet hébergement assure la boutique en ligne, le site institutionnel, le site d'enchères, l'outil de routage des newsletters, l'outil de gestion des e-mails entrants, les services VIP, les services de l'enseigne Havas...

Pour gagner en réactivité, en souplesse et en coût, l'ensemble des applications a été déployé sur des serveurs virtuels hébergés sur des matériels plus modernes. La newsletter est ainsi traitée en deux fois moins de temps avec deux fois moins de matériel. Chaque machine virtuelle est hébergée sur le matériel adapté en fonction de sa criticité et du niveau d'exigence des applications concernées. Le coût est ainsi optimisé.

De plus, les opérations de tests peuvent s'effectuer sur de nouvelles machines virtuelles dédiées avant le passage en production. Nouvelles Frontières estime avoir gagné deux à trois jours par cycle de développement avec cette seule évolution. De la même façon, en cas de besoin, de nouvelles machines virtuelles peuvent être déployées en quelques instants.

Côté réseau, Nouvelles-Frontières dispose en standard d'une bande passante de 100 Mb/s. Cette bande passante peut évoluer en cinq minutes jusqu'à 1 Gb/s. Les pics de trafic constatés ont déjà atteint 500 Mb/s.

Le coût du contrat n'a pas été précisé.

Pression sur les datacenters, après un trimestre de forte croissance...

La croissance continue d'Amazon Web Services, de Microsoft Azure et de Google Cloud Platform indique que de plus en plus d'entreprises se tournent vers le cloud.   Ça pourrait devenir lassant, mais comment...

le 15/05/2019, par Fredric Paul, Network World (adaptation Jean Elyan), 853 mots

Cisco booste son SD WAN au multicloud

Avec le SD-WAN Cloud OnRamp for CoLocation de Cisco, il est possible de relier les succursales d'une entreprise à des datacenters privés de sièges sociaux régionaux via des installations de colocation. Avec à...

le 07/05/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 952 mots

Le cloud, usine à fabrique d'erreurs IA

La croissance exponentielle des données servant à alimenter des systèmes d'intelligence artificielle entraîne des erreurs. Se servir de l'impressionnante capacité de stockage cloud pour les héberger ne risque...

le 12/04/2019, par David Linthicum, Infoworld (adapté par Jean Elyan), 469 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »