Oracle : moins d'obscurité, plus de pondération

le 13/10/2006, par Marc Olanié, Fournisseurs, 178 mots

Oracle vient d'annoncer que les futurs bulletins d'alertes seront désormais classés par ordre de dangerosité, et qu'un peu plus d'explications seront fournies quand à la nécessité de chaque rustine. Dire que l'éditeur joue la transparence absolue serait un peu exagéré, et une lecture attentive de Red Database Security est toujours conseillée. La classification des alertes, précise le blog Oracle, sera celle du CVE, archive quasi « officielle » des failles répertoriées et reconnues. L'explication technique, quant à elle, demeurera relativement superficielle, puisqu'il ne s'agira que d'un « executive summary » (version décérébrée d'un véritable bulletin d'alerte). Reste posée la question du rythme de publication des correctifs. « Patcher » un SGBD ou un outil métier s'avère généralement plus délicat que de modifier le comportement d'un navigateur Web ou d'un pilote d'impression. D'un autre côté, les conséquences d'une intrusion dans une base de données risquent d'entraîner des conséquences plus lourdes que l'immobilisation d'une infrastructure informatique, particulièrement lorsque lesdites données comportent des informations privées. Généralement, les clients Oracle approuvent le rythme sénatorial des publications de correctifs Oracle. Alors, pourquoi s'inquiéter des angoisses des clients des clients...

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »