Orange et Publicis lancent, avec Iris Capital, un fonds d'investissement européen - Actualités RT Finances

Orange et Publicis lancent, avec Iris Capital, un fonds d'investissement européen

le 28/10/2015, par Didier Barathon, Finances, 400 mots

Même garni de phrases attendues sur l'avènement du numérique, le sommet franco-allemand sur ce sujet, hier, était un évènement. Derrière les annonces de financement, d'actions communes sur la protection des données, plusieurs acteurs en ont profité pour signer des accords.

Orange et Publicis lancent, avec Iris Capital, un fonds d'investissement européen

Orange a une longue expérience du financement de start-up et de leur accompagnement. Au mois de janvier dernier, il créait Orange digital ventures, afin de financier au début de leur parcours, des start-up. Un fonds doté de 20 millions d'euros, renouvelables, placé sous la houlette de Pierre Louette, dga et secrétaire général et de Mari-Jo Jego-Lavaissière, directrice exécutive ne charge de l'innovation et des technologies.

Parallèlement, l'opérateur a mis sur pied, Orange Fab, une couveuse active en France et dans d'autres pays, en Israël et en Californie, afin non seulement de détecter des start-ups, mais surtout de les faire travailler avec des directions marketing internes pour que leur travail soit directement lié à une application commercialisable.

En 2012, Orange lançait avec Publicis un fonds, s'appuyant sur l'expertise d'Iris Capital Management. 60 start-ups ont été financés pour un montant global de 300 ME. Le curieux duo entre un publicitaire et un telco, confiait les rênes à un spécialiste, Iris, qui a lancé pour eux trois fonds spécialisés. C'est cette opération qui se renouvèle. Le 1er jet s'adressait à la France, hier les deux partenaires ont de nouveau apposé leur signature à un fond nommé Iris, Iris Next, mais destiné à couvrir l'Europe.

75 ME chacun

L'annonce était faite lors du sommet franco-allemand dédié au numérique. Les deux partenaires vont apporter 75 ME chacun. Le fonds sera toujours  dirigé par Iris Capital, accompagné par le fonds allemand Capnamic. L'ambition est de lever d'autres financements, venus du privé comme du public,  pour abonder ce fonds et lui donner une taille comparable à celle des grands fonds américains, comme Sequoia Capital. Iris Next va aider soit à découvrir de nouveaux business models, soit à affiner des technologies comme le big data, le cloud, l'intelligence artificielle, l'innovation numérique, les robots. 

Stéphane Richard, Pdg d'Orange et Maurice Lévy, celui de Publicis, étaient accompagnés par Gérard Cromme, président du conseil de surveillance de Siemens, il fut auparavant celui de Thyssen et siège aux conseils d'administration de Springer en Allemagne et de St Gobain en France. C'est un francophile chargé d'ouvrir les portes de l'Allemagne à Iris Next.

En photo : Gérard Cromme, président du conseil de surveillance de Siemens, ouvre les portes de l'Allemagne à IrisNext

Cisco : Chuck Robbins préfère les start-ups internes aux acquisitions

Réputé pour racheter sans discontinuer des start-up afin de récupérer leurs technologies de niche, Cisco va changer d'optique. Il mise sur le développement interne et le co-développement avec des start-ups,...

le 18/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 617 mots

Réduire les coûts des abonnements par l'analytique : le pari de Dhatim

Les licences, abonnements télécoms ou logiciels, coutent chers et ne correspondent pas toujours à de vrais utilisateurs. Mais directions financières ou informatiques ne savent comment  s'y prendre pour réduire...

le 17/11/2015, par Didier Barathon, 383 mots

Orange et Publicis lancent, avec Iris Capital, un fonds...

Même garni de phrases attendues sur l'avènement du numérique, le sommet franco-allemand sur ce sujet, hier, était un évènement. Derrière les annonces de financement, d'actions communes sur la protection des...

le 28/10/2015, par Didier Barathon, 400 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...