Polémique autour de la méthode de sélection du supercalculateur du CNRS

le 15/02/2008, par Jean Pierre Blettner, Infrastructure, 124 mots

Polémique autour de la méthode de sélection du supercalculateur du CNRS

A l'occasion de la communication de ses comptes 2007, Bull a enfoncé le clou en ce qui concerne le choix d'un supercalculateur du constructeur IBM par le CNRS, annoncé en début de 2008. « Le CNRS ne nous a même pas consulté en ce qui concerne le choix de son supercalculateur, a déploré Didier Lamouche, PDG de Bull, dans une conférence téléphonique. « Ceci alors que nous avons prouvé nos capacités en remportant de nombreux contrats dans d'autres pays, au Brésil notamment ». Au dernier trimestre 2007, le constructeur a en effet participé à un appel d'offres du ministère de la Recherche brésilien, face à IBM, SGI et HP, à l'issue duquel il a remporté le marché de quatre universités sur sept. Photo : Didier Lamouche, PDG de Bull (D.R)

Sur le même sujet

- Le 15 février : Bull redresse la barre
- Le 10 janvier : Bull n'a pas été consulté

HPE va lancer une offre hyperconvergée

Cisco va entrer sur le marché de l'hyperconvergence en co-développant un produit avec Springpath, HPE se lance également ce mois-ci. Pour IDC c'est un marché qui doit progresser de 60% par an jusqu'en 2019...

le 04/03/2016, par James Nicolai / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 487 mots

Quel avenir pour Juniper, après les rapprochements Cisco/Ericsson et...

Ericsson et Nokia ont engagé des rapprochements qui obligent leurs concurrents à revoir leurs positions. Juniper paraît le plus isolé, mais dispose aussi d'arguments pour  rassurer ses clients.  A peine...

le 12/11/2015, par Jim Duffy / Network World, 692 mots

Cisco et Ericsson signent un partenariat, en particulier pour le SDN...

Au moment où Nokia vient de clore le rachat d'Alcatel-Lucent, Cisco et Ericsson signent un accord de grande envergure. Le secteur se recompose ainsi de deux manières différentes, sous les yeux de leurs grands...

le 10/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »