Pourquoi le MPLS est devenu une option viable pour les PME - Actualités RT Réseaux

Pourquoi le MPLS est devenu une option viable pour les PME

le 15/10/2014, par Paul Desmond, PC World (US), Réseaux, 496 mots

Les entreprises utilisent Multi-protocol Label Switching (MPLS) , une forme de technologie de transport pour opérateurs qui apporte des gains en termes d'efficacité et de coûts. Comme c'est habituellement le cas avec ces services, MPLS a maintenant atteint un niveau de maturité tel qu'il est également devenu une option viable pour les PME.

Pourquoi le MPLS est devenu une option viable pour les PME

MPLS permet à une PME d'avoir une seule connexion au réseau de transport à partir de chaque site sur lequel il peut réaliser l'ensemble de ses communications voix, données et vidéo. A par-tir de cette seule connexion, la PME peut être reliée directement à tout autre site de l'entre-prise, avec un haut degré de fiabilité et de qualité du contrôle de service, ce que vous n'obtenez pas avec une simple connexion Internet. Pour les entreprises qui ont encore des réseaux séparés pour la voix et pour les données, MPLS offre une occasion de consolidation du réseau et des économies.

La VoIP devient rapidement une option crédible pour le trafic voix des PME et le MPLS fait donc sens pour effectuer ce type de trafic. C'est parce qu'il fournit des fonctionnalités qui permet-tent aux clients de dicter quels types de trafic est prioritaire sur les autres, un concept connu sous le nom de la qualité de service (QoS) ou de la classe de service (CoS). Les services en temps réel tels que la voix et la vidéo peuvent être envisagés comme empruntant une voie encombrée par le réseau, tandis que le trafic moins prioritaire comme le courrier électronique et les transferts de fichiers sera très bien pour une classe de service "best-effort».

MPLS mieux que l'internet public

Mais même le best-effort dans un réseau MPLS est beaucoup mieux que ce que vous obtenez sur l'Internet public en raison de la manière dont les paquets sont acheminés dans un réseau MPLS. Avec les réseaux IP traditionnels, chaque routeur traversé par un paquet doit prendre une décision sur l'endroit où passe le paquet suivant. En conséquence, les paquets peuvent prendre une route plutôt sinueuse pour aller d'un point A à un point B.

Avec MPLS, la décision de routage est faite dès le début. Une étiquette courte (L dans MPLS) est fixée sur le paquet qui dicte la voie que devrait prendre le paquet à travers le réseau. L'idée est de toujours prendre le chemin le plus rapide, en tenant compte de toute congestion du réseau à ce moment ainsi que les CoS (class of service) apposées sur le paquet. Comme le paquet passe par le réseau, chaque routeur le transmet simplement selon les instructions de l'étiquette.

Comme le M dans MPLS l'indique, le service est également en mesure d'effectuer pra-tiquement tout le trafic en utilisant n'importe quel protocole, de IP à frame relay, ATM et d'autres. Il est également utilisé pour fournir d'autres services, tels que les réseaux privés virtuels (VPN), une offre commune d'opérateurs qui fait sens pour les PME, car il fournit un niveau de sécurité que vous n'obtiendrez pas avec des connexions Internet simples.

Pour réussir, le SD-Branch a besoin d'une forte intégration avec le...

Parce que le WiFi est un élément essentiel de l'accès au réseau des succursales, il est indispensable d'intégrer sa sécurité et sa gestion aux plates-formes SD-Branch. 

le 14/11/2019, par Lee Doyle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 939 mots

Juniper facilite la gestion des réseaux câblés, sans fil et multicloud

L'équipementier Juniper intègre la technologie IA acquise récemment avec le rachat de Mist et ajoute de nouvelles fonctionnalités à son logiciel Contrail Enterprise Multicloud. En intégrant la technologie IA,...

le 13/11/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 1021 mots

Cisco Meraki livre un commutateur et un logiciel plus sécurisés

Cisco apporte aux clients Meraki plusieurs fonctions de son environnement Catalyst. Les matériels et les logiciels doivent permettre à ces clients de mieux gérer et de mieux sécuriser les ressources réseau...

le 12/11/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 826 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...