Rapport Cisco : L'IoT décolle, alors que la 5G et WiFi 6 sont dans les starting-blocs - Actualités RT Réseaux

Rapport Cisco : L'IoT décolle, alors que la 5G et WiFi 6 sont dans les starting-blocs

le 21/02/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 995 mots

Quel impact global auront les communications M2M, la 5G, le WiFi 6 et le haut débit sur les connexions réseau d'ici 2023 ? Selon les résultats du rapport annuel sur l'Internet de Cisco (2018/2023), la place de plus en plus importante prise par les connexions IoT ne fait pas de doute.

Rapport Cisco : L'IoT décolle, alors que la 5G et WiFi 6 sont dans les starting-blocs

Au cas où l'industrie aurait besoin d'encore plus de preuves que les dispositifs et applications IoT prennent de plus en plus de place dans le monde, Cisco a déclaré cette semaine que d'ici 2023, les communications machine à machine (M2M) représenteront 50 % (environ 14,7 milliards) de toutes les connexions réseau, contre 33 % (6,1 milliards) en 2018 et 3,1 % en 2017. Ces résultats sur les communications M2M ne représentent qu'une part des prévisions annuelles de Cisco sur les tendances en matière de réseaux. Ce rapport annuel de l'Internet de l'équipementier - Cisco Annual Internet Report - remplace désormais le Visual Networking Index Forecast (VNI). Le nouveau rapport passe tout en revue, depuis la croissance de la 5G et du WiFi jusqu'aux tendances du haut débit à partir de rapports sur le trafic réseau réel et les prévisions d'analystes indépendants.

Concernant les prévisions des communications M2M, Cisco a déclaré que cette croissance rapide résultait de l'usage de multiples applications M2M à la mode, comme les compteurs intelligents, la vidéosurveillance, le monitoring de santé, le transport et le suivi de colis. Le trafic augmente plus vite que le nombre de connexions, car l'utilisation des applications vidéo pour les connexions M2M est en hausse, de même que d'autres applications à large bande passante et à faible latence comme la télémédecine et les systèmes de navigation pour véhicules intelligents. La 5G permettra de nouvelles applications IoT avec une portée étendue et des vitesses plus élevées. « La 5G va donner accès à des applications qui ont besoin d'une bande passante plus large et de latences plus faibles, et à de nouvelles innovations, impossibles auparavant », a écrit Thomas Barnett, directeur marketing du fournisseur de service Thought Leadership in Cisco Systems, dans un blog consacré au rapport.

Ce rapport donne également quelques estimations sur l'usage du réseau d'ici 2023 :

- Les vitesses moyennes du haut débit passeront de 46 Mb/s à 110 Mb/s.

- 45 % de tous les appareils en réseau seront connectés à un réseau mobile (3G et moins, 4G, 5G ou Low Power Wide Area), et 55 % d'entre eux seront câblés ou connectés en WiFi.

- Les vitesses moyennes de connexion en WiFi dans le monde vont plus que tripler, passant de 30 Mb/s en 2018 à 92 Mb/s en 2023.

- D'ici 2023, la vitesse moyenne mondiale de la téléphonie mobile (cellulaire) passera à 43,9 Mb/s, contre 13,2 Mb/s en 2018, soit 3,3 fois plus rapide.

- La vitesse mondiale moyenne du haut débit fixe va plus que doubler, passant de 46 Mb/s en 2018 à 110 Mb/s en 2023.

- Les connexions mondiales 5G représenteront 10,6 % du total des connexions mobiles en 2023, contre 0,0 % en 2018.

- Les vitesses 5G seront 13 fois plus élevées que la connexion mobile moyenne d'ici 2023.

- Au niveau mondial, il y aura 29,3 milliards d'appareils en réseau en 2023, contre 18,4 milliards en 2018.

Sur le front du WiFi 6, la firme de San José prévoit que les points d'accès WiFi 6 seront multipliés par 13 entre 2020 et 2023 et représenteront 11 % de tous les points d'accès WiFi publics. « Le WiFi 6 sera le complément indispensable de la 5G », a déclaré M. Barnett. « Pour éviter la saturation et une perte de performances des réseaux cellulaires du fait de la demande, une partie importante du trafic cellulaire est déchargé sur les réseaux WiFi ». Les améliorations apportées au WiFi public se traduiront par de nouveaux partenariats et de nouvelles applications dans les domaines de l'hôtellerie et des voyages, de la santé, des manifestations sportives, du commerce de détail et de nombreux autres secteurs d'activité verticaux impliquant des appareils personnels et des connexions IoT », a-t-il déclaré.

Les attaques DDoS augmentent aussi

L'étude a également essayé de savoir si les options de réseau et de connectivité auraient ou non un impact sur le succès des applications métiers. « D'ici 2023, 299,1 milliards d'applications mobiles seront téléchargées au niveau mondial, contre 194 milliards en 2018 », a déclaré Cisco. « Les départements IT sont souvent mis au défi de transformer les infrastructures pour les adapter aux nouvelles technologies. L'IoT, l'intelligence artificielle (IA), l'apprentissage machine (ML) et l'analyse métiers changent la façon dont les développeurs créent des applications intelligentes pour simplifier les transactions des clients et fournir de nouvelles informations commerciales pertinentes », a encore déclaré Cisco dans son rapport. « De nombreuses entreprises ont adopté des stratégies multiclouds avec des solutions de gestion unifiées pour prendre en charge les micro-services et les applications conteneurisées à la périphérie du réseau. Grâce à une grande variété d'options Software-as-a-Service (SaaS), il est désormais possible de construire des plateformes intelligentes qui connectent les applications de manière transparente, intègrent des solutions IoT et permettent des analyses big data personnalisées ».

Sur le plan de la sécurité, Cisco a constaté que la fréquence des attaques DDoS avait augmenté de 39 % au cours de l'année passée et que la taille maximale des attaques avait augmenté de 63 % d'une année sur l'autre au niveau mondial. Plus précisément, « de 2018 à 2019, les attaques entre 100 Gb/s et 400 Gb/s ont augmenté de 776%, et le nombre total d'attaques DDoS va presque doubler, passant de 7,9 millions en 2018 à 15,4 millions d'ici 2023 », a encore déclaré Cisco. « Selon l'analyse comparative 2019 RSSI de Cisco, deux des trois principaux problèmes de sécurité concernent la sécurité du courrier électronique. Même si une entreprise investit dans la protection d'Office 365 ou se protège contre les compromissions de leur messagerie électronique en adoptant la spécification technique DMARC (Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance), le courrier électronique reste le vecteur de menace numéro un. Par ailleurs, le fait que deux des dix premières attaques résultent de menaces internes (partage de fichiers et vol d'identifiants) montre que les entreprises doivent surveiller ce qui se passe à l'intérieur et à l'extérieur de leurs réseaux », a écrit Cisco. Enfin, toujours d'après ce rapport, les problèmes de sécurité actuels montrent que l'amélioration de l'authentification multi-facteur doit faire partie des exigences de base.

Crédit illustration : Tumisu de Pixabay

HPE lance un laboratoire de tests pour la 5G

Hewlett Packard Enterprise a lancé le HPE 5G Lab, un environnement de tests et de développement dans lequel les opéra

le 05/08/2020, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 584 mots

La 5G privée apporte des solutions à des problèmes que le WiFi ne...

Si les fournisseurs de services peuvent considérer la 5G privée comme un concurrent du WiFi, son utilisation en entreprise sera complémentaire à court terme. Dans l'entreprise, les déploiements 5G privée...

le 30/07/2020, par Scott Carey, Computerworld UK (adaptation Jean Elyan), 876 mots

Verce réarchitecture son réseau edge

Vercel a amélioré les performances et simplifié un peu plus l'usage de sa plateforme cloud et CDN (Content delivery network ou réseau de diffusion de contenu) pour les sites statiques. Avec ces améliorations,...

le 28/07/2020, par Paul Krill, IDG (Adapté par Jean Elyan), 321 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...