Retour d'expérience : Clermont Communauté passe sa ToIP en open source - Actualités RT Fibre optique

Retour d'expérience : Clermont Communauté passe sa ToIP en open source

le 28/02/2014, par Claire Gerardin, Fibre optique, 555 mots

L'objectif des télécoms en open source est d'apporter la même qualité de service qu'avec une solution traditionnelle mais à un coût moindre. Son développement est encore limité et se déroule essentiellement dans le secteur public.

Retour d'expérience : Clermont Communauté passe sa ToIP en open source

Avencall est un acteur important de la téléphonie sur IP en open source, du véritable open source, puisque la société est conforme à la licence GNU GPL v3.  La Communauté de communes de Clermont Ferrand a fait appel à ses services et à son logiciel libre XiVO.  Jusqu'à fin 2013, Clermont Communauté utilisait la solution Avaya pour sa téléphonie IP. Mais les couts d'exploitations et le contrat de maintenance étaient élevés, notamment à cause des licences par fonction qui limitaient toute évolution et les différentes briques du logiciel se trouvaient mal intégrées, ce qui compliquait les opérations d'assistance et de maintenance. La solution n'était  pas conforme au standard SIP de la convergence téléphonie - informatique et il y avait des problèmes de sécurité avec des flux d'information non maitrisés.

Si tous les projets pouvaient se passer comme ça...

Le territoire de a Communauté de communes ayant densifié son réseau de pépinières d'entreprises en 2012, il se devait d'offrir un ensemble de services performants à ces nouveaux venus.  Il a alors décidé en octobre 2013 de revoir sons système téléphonique, qui compte 500 postes et 42 sites distants. Patrice Rodier, DSI de Clermont Communauté explique « nous avons lancé un appel d'offres marché public pour trouver une solution ouverte, conforme aux standards, sans gestion de licence, à un cout raisonnable et avec une garantie de sécurité tant pour les flux que pour les plans de reprise d'activité ». Il a sélectionné la solution XiVO d'Avencall. La migration complète a été effectuée en trois semaines, en couplant l'ancien et le nouvel IPBX. « Il y a bien sur eu quelques écueils mais grâce à une bonne communication avec Avencall et une gestion du projet en mode partenariat tout s'est déroulé comme nous le souhaitions. Si tous les projets pouvaient se passer comme ça je serai ravi ».

Il est désormais possible d'inter-opérer avec le système d'informations et les autres outils collaboratifs existants. Les fonctionnalités ont été améliorées : un annuaire à jour, une personnalisation de l'accueil téléphonique, des boutons de raccourcis, la gestion automatique des rappels et un couplage avec sa solution de collaboration qui gère la messagerie, les agendas et les contacts. « Ce sont des services qui paraissent classiques à première vue mais qui peuvent rapidement devenir un casse-tête si la solution n'est pas performante ».

Cinq fois moins cher que la solution précédente

L'agglomération a préféré une solution open source pour son interopérabilité, sa conformité avec les standards, la facilité de développements spécifiques dont les coûts sont divisés par deux par apport à un intégrateur classique. « XiVo est cinq fois moins cher que la solution précédente et la Communauté prévoit un retour sur investissement à quatre ans ». Le service aux usagers et en interne est plus performant et cette migration permet au DSI de gagner du temps car la gestion de sa téléphonie est beaucoup plus fluide.

L'agglomération prévoit d'ailleurs de poursuivre l'optimisation de son système, par exemple en installant prochainement un serveur vocal interactif pour améliorer l'accueil téléphonique des citoyens. Elle souhaite aussi en faire bénéficier les autres communes en mutualisant ses services pour leur permettre si elles le souhaitent de bénéficier des mêmes usages numériques et à un cout réduit.

Nordnet recrute 150 partenaires de plus pour installer la fibre en...

Pour soutenir le déploiement de la fibre dans l'Hexagone, Nordnet, filiale d'Orange, veut passer par son réseau de revendeurs et installateurs. Il compte ainsi en recruter 150 supplémentaires l'année prochaine...

le 18/10/2018, par Nicolas Certes, 211 mots

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...