RFID : deux ans pour fiabiliser le suivi des caisses de champagnes Mumm - Actualités RT RFID

RFID : deux ans pour fiabiliser le suivi des caisses de champagnes Mumm

le 12/02/2013, par Jean Pierre Blettner, RFID, 558 mots

Le RFID demeure une solution spécifique à chaque cas d'usage et qui dépend fortement des conditions d'utilisation. Il aura fallu deux ans afin de fiabiliser et d'optimiser le suivi des caisses de champagne Mumm grâce leur étiquetage RFID.

RFID : deux ans pour fiabiliser le suivi des caisses de champagnes Mumm

Afin d'assurer la traçabilité de ses caisses de champagne tout au long du processus de fabrication,  la société G.H.Mumm à Reims a déployé un étiquetage RFID des caisses métalliques où sont stockées les bouteilles.

Ce projet a vu le jour en 2010. Il aura mis 9 mois pour être mis techniquement en place sur le terrain et un an à être pérennisé.  Deux problèmes de taille ont dû être résolus : l'humidité des caves et le métal des cages qui se comportent comme des cages de Faraday, coupant la diffusion des ondes électromagnétiques.

La technologie RFID s'accommode mal des environnements liquides et métalliques. Il a donc fallu mettre en place une solution qui permette aux ondes radio de passer à travers le métal de la cage (photo) mais aussi de résister aux conditions climatiques très spécifiques des caves. Le choix a été fait de tags UHF durcis avec encapsulage, résistant à l'humidité.  

Le processus de fabrication du Champagne peut prendre jusqu'à trois ans. Le tag RFID ré-inscriptible a été retenu car c'est un identifiant pérenne de la caisse afin de pouvoir changer l'information de traçabilité à chaque fois que le contenu de la caisse change.

Les caisses contenant les bouteilles de champagne sont donc équipées de ce type de tag. Une fois la caisse remplie, celle-ci passe devant un portique RFID qui lit l'information contenue dans le tag. Cette information correspond au numéro d'identification de la caisse et la caisse garde le même numéro tout au long du procédé de fabrication.

Eviter les erreurs d'aiguillage ...



Eviter les erreurs d'aiguillage

A chaque étape, les lecteurs RFID, implantés sur la chaîne automatisée du processus de production et de convoyage, réinscrivent de nouvelles données dans le logiciel qui contient les informations permettant d'identifier le lot de traçabilité, afin d'éviter toute erreur d'aiguillage des caisses.

Le fait d'associer le contenu de la caisse à la caisse elle-même permet de sécuriser les lots. En effet, si un opérateur se trompe d'aiguillage pour une ou plusieurs caisses, la lecture du tag détecte automatiquement l'erreur et alerte le système de gestion de la supply chain.

Le système permet aussi d'optimiser la gestion des numéros de lot lors de la préparation des commandes client. G.H.MUMM est en mesure de gérer automatiquement les mouvements de stocks dans l'ERP. Dès qu'une caisse est véhiculée dans la cave, qu'une caisse  passe sous un portique ou que des transferts de bouteilles ont lieu, l'ERP est immédiatement renseigné.

L'automatisation permet de dégager du temps au responsable d'atelier de production et d'éviter des erreurs, de gérer finement les non conformités et, à terme, de diminuer sensiblement la charge de travail des opérateurs.

Dans le futur, G.H.MUMM souhaite utiliser la même solution pour permettre une traçabilité des caisses entre les étapes du transfert et du dégorgement. Suite à l'amélioration de la traçabilité de la production, G.H.MUMM met en place un système identique dans sa cave de champagne Perrier-Jouet.

Les solutions RFID retenues, qu'il s'agisse des tags, des lecteurs ou des portiques sont d'origine Intermec et la mise en oeuvre de la solution et son intégration a été réalisée par Acteos. 

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »