RFID : En cas de panique, tirez 10 cm d'antenne propre et sèche...

le 12/05/2006, par Marc Olanié, Actualités, 328 mots

Wired publie un article décrivant un nouveau type d'étiquette RFID : le "smart tag" à antenne amovible. Développé par IBM, ce mouchard électronique possède un étage de réception permettant de « lire » le contenu de sa mémoire à environ 10 mètres, distance pouvant être réduite à quelques centimètres si l'aérien en question est arraché. Simple comme l'oeuf de Christophe Colomb, et considérablement plus rassurant que de devoir faire confiance à un magasinier assurant, sans preuve matérielle, que « le RFID a bien été désactivé ». Grâce à l'antenne amovible, IBM fait d'une pierre deux coups : tout d'abord, le RFID demeure toujours actif et donc utilisable -dans des conditions certes un peu plus difficiles. Les labos de recherche n'étant pas des entreprises philanthropiques, ces travaux doivent très probablement refléter la demande des grands utilisateurs. D'autre part, cette « surdité On Demand » ne peut que séduire le consommateur ; le voilà tout à coup rassuré... c'est çà, le deuxième effet Big Blue. Si IBM avait réellement souhaité répondre aux craintes des associations de défense du respect de la vie privée*, il eût été bien plus simple de faire ressortir deux électrodes bien visibles, écartées d'environ 10 mm, destinées à immoler l'étiquette par surtension après application d'une simple pile 9V au format 6LR61/6F22. Précisons également que l'accroissement de la portée de « lecture » d'un RFID est un peu plus complexe qu'une opération semblable dans le domaine radio (WiFi par exemple), car l'énergie des étiquettes intelligentes utilisant les ondes courtes (circa 10 MHz dans ce cas précis) fait appel à des champs magnétiques, et non électromagnétiques. Un peu plus complexe mais pas impossible, puisque rien n'interdit d'imaginer une antenne-cadre un peu conséquente capable de titiller à plus de 3 ou 4 mètres un de ces composants IBM en version dégradée.

* Rappelons que le respect de la vie privée fait partie du socle fondateur de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, texte de science-fiction publié peut de temps après la fin de la seconde guerre mondiale. Mais qui s'en souvient encore... ?

T-Mobile authentifie de manière forte 15000 employés via leur mobile

L'opérateur mobile T-Mobile authentifie 15 000 collaborateurs via leurs téléphones mobiles. Les employés de T-Mobile

le 05/02/2013, par Jean Pierre Blettner, 341 mots

La cybercriminalité va faire l'objet d'un énième rapport du ministère...

Le ministère de l'intérieur entend mieux piloter la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre de l'intérieur Manu

le 30/01/2013, par Jean Pierre Blettner, 222 mots

Mega déjà mis en cause pour violation de propriété intellectuelle

Le site de stockage et de partage de fichiers Mega a supprimé du contenu violant la propriété intellectuelle le

le 30/01/2013, par Véronique Arène et IDG News Service, 832 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...