Riverbed rapatrie dans le datacenter le stockage installé dans les bureaux distants - Actualités RT Stockage

Riverbed rapatrie dans le datacenter le stockage installé dans les bureaux distants

le 25/03/2014, par Jean-Pierre Soules avec IDG NS, Stockage, 488 mots

D'ordinaire, lorsqu'on parle de « collapsing », on imagine des tours qui  s'écroulent, des immeubles qui implosent ou des ponts qui s'effondrent. Mais  lorsque les DSI  utilise ce terme c'est pour débarrasser les bureaux distants  des serveurs et du stockage, ainsi que de leur administration,  pour les  rapatrier dans le Datacenter.

Riverbed rapatrie dans le datacenter le stockage installé dans les bureaux distants

Riverbed Technology, connu pour ses solutions d'accélération et d'optimisation du trafic, favorise le « collapsing », car sa solution donne aux utilisateurs l'impression que leurs équipements se trouvent encore sur place. Les  Granite 2.5, de Riverbed, ouvrent ainsi une voie nouvelle : rapatrier le stockage iSCSI et Fiber Channel LUN (Logical Unit Numer) dans le datacenter et laisser sur place les serveurs, raccordés au réseau local. Les machines virtuelles et les unités de stockage résident donc dans le datacenter, gérés directement par la DSI, et la solution Granite permet  « d'envoyer  » les  données stockées aux serveurs dans les bureaux distants.  Le grand avantage de cette solution est que les  sauvegardes nocturnes ne traversent plus le réseau étendu mais s'effectuent directement dans le datacenter. 

Le Granite Core, disponible sous forme de boîtier physique ou de machine virtuelle, fonctionne avec les SAN iSCSI, mais également, depuis la version 2.5, Fiber Channel et FCoE (Fiber Channel over Ethernet). Le Granite Edge se présente uniquement sous forme de boîtier physique et travaille avec le Granite Core. Il est vu par ce dernier comme une cible iSCSI.  Tous les serveurs compatibles ISCSI profitent donc de l'accélération iSCSI fournie par les équipements Granite. De plus, parmi les nouveautés de cette version, le Snapshot Manager  vérifie que toutes les données sont bien dans le SAN avant que le « Snapshot  » ait lieu. Le Snapshot Manager est capable de programmer les snapshots avec les SAN EMC, NetApp, et  EqualLogic. L'administrateur peut effectuer manuellement  des snapshot sur d'autres systèmes de stockage, mais ils ne seront pas entièrement sûrs, d'où la nécessité de prendre des précautions lorsqu'on les réalise.

Prévoir les blocs qui seront demandés

Ce qui n'a pas changé par rapport aux versions précédentes, est que le mécanisme de pré-chargement des données ne fonctionne toujours qu'aux formats VMFS (Virtual Machine File System) et NTFS (New Technology File System). Le Granite Edge est alors en mesure de prévoir, en fonction des requêtes précédentes, les blocs qui seront demandés. Il les télécharge en avance depuis le Granite Core et les met en cache localement, ce qui améliore les performances.

Ce système de prévision ne marche pas avec les formats NFS (Network File System) et EXT3.  C'est là que le Steelhead intervient en accélérant et en optimisant le trafic.  La solution Granite offre des résultats optimum lorsque les deux équipements communiquent directement, comme sur un VPN ou un réseau MPLS, sans passer par un pare-feu. Si la compatibilité avec les baies de stockage Fiber Channel constitue une réelle avancée, subsiste tout de même un bémol  : seule  la machine virtuelle Core Virtual Edition est en mesure de le faire. Le boîtier physique ne se connecte pas nativement en Fibre Channel.

Storj Labs dévoile les tarifs de son service de stockage décentralisé...

Un groupe de fournisseurs, peu nombreux, loue aux utilisateurs du monde entier des capacités de stockage décentralisées basées sur la blockchain. Comme Storj Labs, ils affirment que cette capacité est moins...

le 21/11/2019, par Lucas Mearian, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 1290 mots

Stockage objet : la sauvegarde est-elle nécessaire ?

Un stockage de type bloc dans le cloud mal sauvegardé peut se traduire par une perte de données. Si le stockage objet est plus résilient, mieux vaut être prudent. Si les données stockées dans un service cloud...

le 28/10/2019, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 1451 mots

Les produits réseaux de stockage MDS de Cisco, plus rapides et plus...

La famille de commutateurs de réseaux de stockage MDS SAN supporte désormais le 64 Gb/s, Ansible et les charges d'analyse. Pour répondre aux exigences de plus en plus importantes des charges de travail, Cisco...

le 12/09/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 681 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...