RSA, une vie avec EMC

le 26/10/2006, par solange belkhayat-fuchs, Fournisseurs, 527 mots

Entretien avec Christopher D. Young, Vice President & General Manager RSA consumer solutions, Division Sécurité EMC Group

RSA, une vie avec EMC

CSO. Y-a-t-il une vie pour RSA après l'acquisition EMC ? Christopher D. Young Pendant deux ans, EMC a réfléchi sur la façon d'intégrer la dimension sécurité dans son offre. Une offre qui est certes matérielle à la base, mais également fortement logicielle suite aux nombreux rachats que la firme a effectué dans ce domaine. Les perspectives de mariage des produits RSA et EMC sont claire : le mélange ne donnera pas naissance à une ligne de défense périmétrique ou de tout autre point particulier de l'infrastructure, mais sera concentrée sur la protection de l'information elle-même, de la donnée en transit dans un système d'information. L'objectif est de répondre aux interrogations du type : « est-elle bien stockée, est-elle bien détruite, qui est la personne qui l'accède, à quoi accède-t-elle »...Dans un tel contexte, il est facile d'imaginer comment RSA participera à la protection de la donnée pendant son cycle de vie. CSO. Sachant qu'en même temps RSA est censée garder une certaine autonomie d'un point de vue commercial, que la nouvelle division continuera à promouvoir sa propre marque, comment pensez-vous mener de front et l'intégration des produits et la poursuite d'une activité commerciale sous votre propre marque ? C.D.Y. Il est clair que la division sécurité va croitre de façon conséquente pour atteindre les objectifs qu'EMC s'est donné. Elle connaîtra rapidement une franche évolution qui a d'ailleurs débuté dès la signature du rachat de RSA. EMC a annoncé dans la foulée l'acquisition de Network Intelligence, une start-up spécialisée, entre autres, dans la gestion des logs. EMC a annoncé un objectif de un milliard de dollars pour sa cellule sécurité d'ici à trois-quatre ans. CSO. Etant donné que les revenus de RSA étaient de l'ordre de 310 millions de dollars en 2005, qu'ils sont sur une tendance de 350 millions de dollars pour cette année, il faudra encore de nombreux rachats et de grande envergure pour atteindre la barre du milliard d'ici trois ans. Qu'en pensez-vous ? C.D.Y.Nous aurons dorénavant accès aux ressources commerciales d'EMC ce qui n'est pas négligeable pour progresser rapidement. Par ailleurs, les solutions de Network Intelligence participeront également à la croissance du chiffre d'affaires. Enfin, l'époque est propice à une forte progression du chiffre d'affaires. Notamment aux US où les entreprises doivent être conformes aux différentes réglementations telles SOX. En ce moment, il ya d'énormes investissements sur ce point. Pour l'avenir, rien n'empêche effectivement EMC de poursuivre une croissance externe ... CSO. RSA a su se construire une image de marque dans le domaine de la sécurité rarement égalée notamment au travers de la « RSA Conference US », point de rendez-vous mondial de tous les spécialistes de la sécurité depuis des années. Pensez-vous pouvoir conserver cette aura encore longtemps en vous appelant RSA, division sécurité d'EMC ? C.D.Y. Je crois fermement que nous arriverons à garder cette image notamment grâce à l'autonomie que nous laisse EMC. Cela dit, en un an, RSA a racheté Cyota et PassMark et s'est fait racheté par EMC. Aujourd'hui, il faut se faire racheter ou mourir car il est difficile pour de petites structures d'aborder de grands comptes.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »