Samsung investit dans une nouvelle usine qui livrera des composants en 2017 - Actualités CSO Fournisseurs

Samsung investit dans une nouvelle usine qui livrera des composants en 2017

le 07/10/2014, par John Ribeiro, IDG NS, Fournisseurs, 368 mots

L'activité semi-conducteurs de Samsung  représente 9,8 milliards de won au T2, en hausse de 13% par rapport au T2 2013. Le CA de l'entreprise était de 52 milliards de wons au T2 en baisse de 9% par rapport au même trimestre de l'an passé.

Samsung investit dans une nouvelle usine qui livrera des composants en 2017

Samsung investit 14,7 milliards de dollars (15,6 milliards de wons coréens) dans une nouvelle usine de composants. Elle sera située dans le complexe industriel Godeok à Pyeongtaek, sur 790 000 mètres carrés, sa construction débutera au cours de la première moitié de l'année prochaine, elle doit livrer ses premiers composants en 2017. La société compte plusieurs unités de fabrication, en Corée  à Giheung et Hwaseong, près de Séoul, et à Austin au Texas. L'assemblage et les essais de circuits se font à  Onyang en Corée du Sud et à Suzhou en Chine.

Aucune décision n'a encore été prise chez Samsung sur le type de puces qui serait fabriqué dans la nouvelle usine ni quels seraient les procédés de fabrication. La société a estimé au mois de juillet dernier qu'elle était sur la bonne voie pour déployer du 14 nanomètres en volume. Elle prévoit également une forte demande pour le stockage  DRAM et le Flash NAND, dans la seconde moitié de l'année à venir, ainsi que pour les téléphones mobiles et l'adoption de SSD par Les entreprises et les fabricants de PC. Autant de facteurs qui vont contribuer à renouveler la demande, justifient la nouvelle usine et devraient atténuer les mauvais résultats passagers selon la firme sud-coréenne.

Bénéfices en chute au T2

La société s'apprête à publier les résultats de son troisième trimestre. Les bénéfices du T2 avaient fortement chuté, de 20% par rapport à la même période de l'exercice précédent, en raison de la concurrence sur les prix en milieu et en bas de gamme, venue des fabricants chinois de téléphones mobiles et de la faible demande observée en Europe. Samsung a également pointé  la mauvaise performance au deuxième trimestre du marché des tablettes, avec une demande plus faible dans le monde entier.

L'annonce au mois de juillet dernier de résultats négatifs a frappé les observateurs et incité le constructeur  à montrer des signaux positifs. La nouvelle usine  répond aux nouveaux besoins issus de la téléphonie mobile, mais aussi de l'informatique d'entreprise et des objets intelligents.

José Rodrigues arrive à la tête de l'activité datacenter de Lenovo...

Lenovo a nommé José Rodrigues en tant que directeur général de son entité Data Center Group en France. Il était précédemment directeur Europe des activités HPC de HPE. D'un constructeur à l'autre. Jusque-là...

le 08/07/2019, par Bastien Lion, 261 mots

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...