Scandale Prism : création d'une commission pour dégonfler la polémique - Actualités RT Régulation télécoms

Scandale Prism : création d'une commission pour dégonfler la polémique

le 14/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, Régulation télécoms, 233 mots

James Clapper, directeur du renseignement national aux Etats-Unis, a été chargé par la Maison Blanche de piloter le groupe qui examinera les programmes de surveillance du pays.

Scandale Prism : création d'une commission pour dégonfler la polémique

C'est James R. Clapper (en photo), actuel directeur du renseignement national aux Etats-Unis, qui prendra la tête du comité chargé d'examiner les programmes de surveillance menés par la NSA. La constitution de ce comité a été annoncée hier par l'administration Obama, en réaction au scandale déclenché par Prism.

Baptisé « Review Group on Intelligence and Communication », ce groupe devra transmettre à Barack Obama ses conclusions provisoires dans les 60 jours suivant son établissement. Un rapport final et des recommandations devront être soumis par le biais de James Clapper au président des Etats-Unis au plus tard le 15 décembre. Il est surprenant que ce soit le directeur du renseignement américain qui ait été choisi pour jouer ce rôle. C'est un choix qui jette un peu le discrédit sur l'initiative.

Ce comité est supposé permettre de « déterminer si, à la lumière des avancées dans les technologies de communication, les États-Unis utilisent leurs capacités techniques de collecte d'une manière qui protège de façon optimale leur sécurité et contribue à faire avancer leur politique étrangère tout en tenant compte de façon appropriée d'autres considérations politiques, tels que le risque de divulgation non autorisé et la nécessité à maintenir la confiance du public », selon un mémorandum publié sur le site de la Maison Blanche.

L'Arcep réduit la bande d'attribution des fréquences de la 5G

Alors que les opérateurs sont sur le pied de guerre sur la 5G et l'attribution des fréquences, l'Arcep a annoncé que la bande attribuée sera moins importante que prévue. Ceci parce que des contrats courent...

le 22/05/2019, par Nicolas Certes, 327 mots

Huawei plaide pour normaliser les contrôles sécurité des produits...

Selon le directeur marketing des produits Wireless Network de Huawei, un examen des produits télécoms est bienvenu, s'il reste factuel. Il estime aussi que l'approche adoptée par le National Cyber Security...

le 14/02/2019, par Tamlin Magee, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 983 mots

L'Arcep publie la carte des expérimentations 5G en France

L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes a recensé tous les tests 5G réalisés en ce moment en France. L'occasion de voir quels cas d'usages sont envisagés avec cette dernière...

le 28/12/2018, par Nicolas Certes, 456 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...