SDN : accord d'intégration entre Ericsson et Ciena - Actualités RT Convergence

SDN : accord d'intégration entre Ericsson et Ciena

le 17/02/2014, par Didier Barathon avec IDG NS et Ovum, Convergence, 441 mots

Il y a jusqu'à présent deux manières d'aborder le SDN : en rachetant des start-ups ou en opérant par des développements  internes. Une troisième commence à venir : l'alliance entre égaux, dans tous les cas il s'agit encore de positionnement et de création d'un éco-système, les clients arriveront dans 6 à 12 mois.

SDN : accord d'intégration entre Ericsson et Ciena

Ericsson et Ciena ont signé un accord mondial pour développer des solutions communes de transport. Elles veulent que se rejoignent leurs solutions respectives, de routage sur IP d'Ericsson et d'optiques venues de Ciena, afin d'aboutir à une proposition commune  en SDN. Les deux entreprises ont expliqué que l'accord impliquait une intégration immédiate des offres des deux entreprises. Ericsson bénéficiant des produits optiques de Ciena, basés sur la technologie WDM (le multiplexage par répartition en longueur d'ondes) et utilisés dans l'épine dorsale des réseaux d'opérateurs. Ericsson pour sa part apporte son portefeuille de routeurs IP et de global services. 

Sur le même sujetAvec Purview, Extreme Networks décortique le trafic réseauLes deux entreprises visent clairement Cisco. Ce type d'accord sera essentiel expliquent-elles pour construire des réseaux plus souples tirant parti des fonctionnalités SDN et gérant l'évolution des exigences des applications et des services, avec moins de travail manuel.  L'objectif est de réduire le coût total de propriété et de permettre aux transporteurs de déployer de nouveaux services plus rapidement. Dans le cadre de cet accord, Ericsson va vendre la gamme Converged packet optical de Ciena, y compris les familles 6 500 et 5 400.

Une forte complémentarité

Selon Ron Kline, analyste infrastructure de réseau au cabinet Ovum, « cet accord positionne Ciena en tant que fournisseur de paquets optiques préféré d'Ericsson". Ce dernier  aura un accès à la technologie optique de Ciena pour son routeur Edge SSR et à la technologie de traitement optique WaveLogic3 de Ciena. Inversement, l'accord élargit considérablement la vision de Ciena lui donnant accès à une forte base mondiale de clients et à son équipe des services professionnels. Ciena est fort dans le transport optique et le 100G, Ericsson l'est dans l'infrastructure de réseau et les services professionnels. Elles sont donc très complémentaires et pourraient élargir ce premier accord à un autre sur le backhaul mobile.

Les deux sociétés vont également collaborer sur une couche open-source de contrôleurs SDN. Ericsson et Ciena sont membres d'OpenDaylight, le projet qui  a débuté au mois d'avril 2013 afin d'élaborer un code opensource pour SDN et NFV. Le framework est nommé Hydrogen, sa première version a été rendue publique en début de mois.  N'importe qui peut le télécharger  gratuitement, mais son impact dans la réalité est difficile à cerner. Ericsson a déclaré qu'il envisage d'utiliser OpenDaylight dans sa grande offre SDN, mais sans livrer plus de détails. Elle possède un laboratoire dans son usine de San José dédié aux implémentations d'OpenDaylight.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »