Selon BT, le marché du SDN et du NFV va fortement perturber les fournisseurs - Actualités RT Convergence

Selon BT, le marché du SDN et du NFV va fortement perturber les fournisseurs

le 05/06/2015, par Didier Barathon, Convergence, 561 mots

Pas de semaine sans un ou plusieurs rachats dans le secteur des réseaux, la semaine passée HP s'offrait ConteXtream, ces derniers jours, Cisco mettait la main sur Piston, IBM sur BlueBox et Avaya sur Esna. Cette consolidation semble sans limite, mais ne satisfait pas tout le monde, le renforcement des grands acteurs n'offre pas toutes les certitudes aux clients opérateurs qui ne veulent plus dépendre uniquement de leurs grands fournisseurs.

Selon BT, le marché du SDN et du NFV va fortement perturber les fournisseurs

L'un des dirigeants de l'opérateur BT, Chris Bilton, directeur de la recherche et de la technologie, a pris son auditoire à revers lors du sommet TM Forum à Nice début mai en prédisant un retournement dans le marché émergent du SDN et du NFV. Pour lui, les fournisseurs bien en place vont souffrir. Des acteurs de taille plus petite vont les bousculer déclenchant un mouvement majeur dans l'industrie des réseaux au cours des six à neuf prochains mois.

Sur le même sujetEn rachetant Piston cloud, Cisco veut renforcer son offre InterCloudSur ce marché du SDN, explique Chris Bilton, « Il existe  des solutions très intéressantes provenant d'acteurs moins connus, des petits fournisseurs qui sont arrivés après avoir pris la place de prestataires de taille plus importante. La différence s'est faite sur les neuf derniers mois, de manière absolument remarquable et je suis sûr que dans les six à neuf prochains mois, nous verrons un autre bouleversement qui sera avantageux pour les opérateurs ».

Des starts-ups contre les grands acteurs

Ces commentaires iconoclastes de Chris Bilton ont reçu le soutien de Patrick Kelly, le fondateur du cabinet d'études Appledore Research, qui a analysé les capacités des fournisseurs sur le marché du NFV et du SDN. Pour lui, « quand vous regardez ce marché, vous pouvez voir de plus en plus d'innovations et de financements de start-up. Autant de preuves que les petits fournisseurs venus de l'environnement informatique et du DevOps entrent en compétition avec d'autres acteurs plus établis et réalisent de très bonnes percées ».

Ces évaluations sont particulièrement intéressantes à la lumière de l'approche multifournisseurs, nécessitée par les déploiements  NFV et SDN qu'un certain nombre de grands opérateurs sont en train d'opérer. Fin février par exemple, Vip Mobile, la filiale serbe de Telekom Austria a choisi plusieurs fournisseurs de NFV pour entamer le déploiement de son réseau 4G. Les fournisseurs impliqués dans ce projet se nomment Connectem (EPC virtuel), MetaSwitch (IMS) OpenCloud (serveur d'application virtuel pour la VoLTE), ainsi que Procera Networks, Intel, VMware et Red Hat.

L'exemple d'Orange

Orange a également travaillé avec une gamme de spécialistes NFV et SDN pour ses offres destinées aux PME. Ses partenaires comprennent Activiti (pour la couche d'orchestration), UBIqube Solutions (pour le gestionnaire NFV), Juniper avec Contrail (contrôleur SDN) et Versa.

Les opérateurs sont clairement en cours d'élaboration de leur stratégie NFV et SDN, en évitant d'être « enfermés » avec un seul fournisseur. Chris Bilton, selon nos confrères de Light Reading, préconise une stratégie multifournisseurs pure et simple et souligné l'importance de la modularité et de l'interopérabilité. Les opérateurs vont même de plus en plus intégrer par eux-mêmes et recourir à des services mash-up (réunir des services déjà existants pour en crée un nouveau) et open source. Chris Bilton a enfin évoqué le projet « rouver », un croisement entre un routeur et un serveur, qui pourrait aider à réduire les coûts et soutenir différentes fonctions de réseau. Ils sont en cours de développement chez plusieurs fournisseurs.

En illustration : schéma montrant les relations et les recoupements entre le SDN et le NFV (source Prayson Pate)

 

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »