Serveurs : hausse de 4% en volume, baisse de 3,8% en valeur au T2 2013 - Actualités RT Infrastructure

Serveurs : hausse de 4% en volume, baisse de 3,8% en valeur au T2 2013

le 29/08/2013, par Didier Barathon, Infrastructure, 423 mots

Au deuxième trimestre 2013, le marché mondial des serveurs accuse une certaine faiblesse, selon la dernière étude du Gartner. Les serveurs x86 tirent leur épingle du jeu, les marchés européens sont à la traîne, Dell est le seul fournisseur en croissance.

Serveurs : hausse de 4% en volume, baisse de 3,8% en valeur au T2 2013

«Le marché mondial des serveurs reste dans un état relativement faible », note Jeffrey Hewitt, du Gartner qui publie des chiffres de ventes pour le deuxième trimestre 2013. Par gamme de serveurs, le Gartner remarque que les x86 ont augmenté de 4,5% en unités et de 2,1% en volumes.  Les serveurs Unix Risc / Itanium baissent de 27,4% en volume et de 25,3% en valeur. La catégorie « autres » essentiellement les mainframes augmente de 6,9%.

Au total, dans le monde, ce marché des serveurs se monte à 2,46 millions d'unités vendues, en valeur à 12,35 milliards de dollars.

Si l'on regarde les positions des différents fournisseurs, on constate des variations suivant les deux classements. En volumes, HP est en tête (586 000 ventes), mais en baisse de 13,6%. Derrière, on retrouve Dell (551 000 ventes) en légère progression de 1,7% ; suivi de loin par IBM avec 209 000 ventes en baisse de 8%.

En revanche, côté revenus, c'est IBM qui est en tête avec 3,15 milliards de dollars, 25,6% du marché, en baisse de 9,7%. HP est deuxième avec 3,08 milliards de dollars, 25% du marché, en baisse de 17,5%. Dell, troisième,  est à 2,19 milliards de dollars de chiffre d'affaires, soit 17,7% du marché, en hausse de 10,7%.

Dell se distingue

Dell est le seul fournisseur en positif sur ces classements, avec Cisco (77 000 ventes, 540 millions de dollars de CA). On remarque aussi l'arrivée dans le classement du chinois Inspur Electronics, 5èmeen termes de ventes, avec 65 350 unités vendues, ce qui représente 2,7% du marché mondial.

Pour la région EMEA, les ventes se montent à  550 000 serveurs, en baisse de 5,9%. En valeur, ce marché s'élève à 3,1 milliards de dollars, en baisse de 4,6%. La sous-région Europe occidentale est en baisse de 1,6%. Par rapport au classement mondial, la différence est nette puisque HP est n°1 dans les deux catégories, en volume et en valeur. En valeur, il réalise 1,05 milliard de dollars de CA, 33,6% du marché, en baisse de 13,8%. IBM est à 834 millions, en baisse de 1%, soit 26,8% du marché.

En EMEA, « il s'agit du septième trimestre consécutif de baisse des ventes en volume et du huitième en valeur », note Adrian O'Connell, directeur de recherche au Gartner. « La période montre encore plus de faiblesse pour ce marché que les précédentes depuis le début de la crise économique en 2008 ».  Dell et Fujitsu sont les deux seuls fournisseurs en positif sur EMEA. 

en photo : le serveur de Dell PowerEdge C8220X double largeur échangeables à chaud dans un châssis 4U série C8000

 

 

HPE va lancer une offre hyperconvergée

Cisco va entrer sur le marché de l'hyperconvergence en co-développant un produit avec Springpath, HPE se lance également ce mois-ci. Pour IDC c'est un marché qui doit progresser de 60% par an jusqu'en 2019...

le 04/03/2016, par James Nicolai / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 487 mots

Quel avenir pour Juniper, après les rapprochements Cisco/Ericsson et...

Ericsson et Nokia ont engagé des rapprochements qui obligent leurs concurrents à revoir leurs positions. Juniper paraît le plus isolé, mais dispose aussi d'arguments pour  rassurer ses clients.  A peine...

le 12/11/2015, par Jim Duffy / Network World, 692 mots

Cisco et Ericsson signent un partenariat, en particulier pour le SDN...

Au moment où Nokia vient de clore le rachat d'Alcatel-Lucent, Cisco et Ericsson signent un accord de grande envergure. Le secteur se recompose ainsi de deux manières différentes, sous les yeux de leurs grands...

le 10/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »