Skype fête ses dix ans, les deux derniers avec Microsoft - Actualités RT Messagerie

Skype fête ses dix ans, les deux derniers avec Microsoft

le 03/09/2013, par Jacques Cheminat, Messagerie, 372 mots

Skype fête ses dix ans, les deux derniers avec Microsoft

Le service de VoIP vient de souffler ses 10 bougies. Skype a vécu plusieurs vies avant d'être racheté par Microsoft et de devenir un pilier de la stratégie de communication de la firme de Redmond.

C'est à la fin août 2003 que Skype a fait ses premiers pas sur le web. Niklas Zennström et Janus Friis ont créé la société, mais le développement de l'outil de communication a été réalisé comme l'indique Wikipedia par trois estoniens, Ahti Heinla, Priit Kasesalu et Jaan Tallinn, à l'origine du logiciel de peer to peer Kaaza. Et c'est bien cette technologie qui a présidé au succès de Skype. En effet, les appels entre membres du service étaient gratuits. La solution s'est par la suite enrichie avec des appels vers des fixes et des mobiles, des messages textes, de la visioconférence, etc. Au total, c'est 1,4 mille milliard de minutes d'appels voix et vidéo qui ont été passés via Skype par plus de 300 millions d'utilisateurs. Dans une infographie anniversaire, Skype compare le temps qu'il a fallu à d'autres technologies pour acquérir ce nombre d'utilisateurs, 104 ans pour le téléphone fixe et 25 ans pour le mobile.

Une vie mouvementée

Pour autant, la vie de Skype n'a pas été de tout repos. Le service a souvent été critiqué pour un usage important de la bande passante en raison du mode peer to peer. Ce dernier a aussi été pointé du doigt pour des questions de sécurité. Nonobstant, en 2005, Skype a été racheté par eBay. Le site d'enchères voulait l'intégrer sur sa plateforme pour que les vendeurs et les acheteurs concrétisent leur transaction avec Skype. Faute de succès, eBay se décide à céder Skype en septembre 2009 pour 1,9 milliard de dollars au fonds d'investissement Silver Lake. Il faudra attendre mai 2011 pour que le service de VoIP soit revendu à Microsoft pour 8,5 milliards de dollars. A partir de moment, la firme de Redmond va faire de Skype un pilier de sa stratégie de communication, allant jusqu'à faire disparaître Messenger. Par ailleurs, l'éditeur a abandonné les supernoeuds en peer to peer historiques de Skype pour un cluster hébergé chez lui. L'intégration ne s'arrête pas là car le service de VoIP va trouver progressivement sa place au sein des solutions collaboratives et de communications unifiées de Microsoft (Lync, SharePoint).

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »