Skype, un vecteur d'attaque populaire - Actualités CSO Alerte

Skype, un vecteur d'attaque populaire

le 10/04/2008, par Marc Olanié, Alerte, 201 mots

Il y a 4 ou 5 jours de çà, nombre d'usagers de Skype -dont certains membres de la rédaction de CSO France- ont reçu des volées de demande de connexion Skype utilisant le prénom de l'opérateur du « softphone » en guise de règle d'attaque. D'où provient cette nouvelle menace ? Selon Dancho Danchev, c'est là la première conséquence d'un outil de spamming « spécialisé Skype », outil que l'on commencerait à trouver un peu de partout. Le fait d'accepter la requête de connexion peut, on s'en doute, conduire à d'autres injections ou tactiques d'infection détournée. Le principe de l'attaque reposant sur une requête basée sur le prénom supposé des victimes potentielles, les « spIMeurs » lancent leurs batteries de requêtes en visant les noms les plus communs et les plus utilisés. Les Jean, Pierre, Paul, Louis et autres Christophe ont donc un peu de soucis à se faire. Les Adalbert, Aymon, Gontran ou Napoléon peuvent Skyper sur leurs deux oreilles. L'efficacité d'une telle attaque est assez faible, pense l'auteur de l'article. Du moins comparativement au « R.O.I. » que l'on peut espérer d'un phishing en bonne et due forme et diffusé par messagerie électronique. Et malgré un temps de réponse considérablement plus court, les maîtres de l'installation de spywares

Toujours des failles béantes dans Java 7 u11

Selon les chercheurs de Security Explorations, la dernière mise à jour de Java, la 7 Update 11, est également vu

le 21/01/2013, par Jean Elyan avec IDG News Service, 440 mots

Une faille Java 0 day en vente 5 000 dollars

Quelques jours après avoir publié un correctif pour une faille zéro day dans les extensions Java découverte la sem

le 18/01/2013, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, 241 mots

Attention à la fausse mise à jour Java corrompue

L'éditeur Trend Micro a repéré un morceau de logiciel malveillant qui se fait passer pour le dernier patch pour Java 

le 18/01/2013, par Serge Leblal avec IDG News Service, 430 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »