Sony Music coupable de piraterie ?

le 02/11/2005, par Marc Olanié, , 185 mots

Si les faits sont peut-être discutables au regard des textes américains, ils tombent sans le moindre doute sous le coup de la loi Française. Pour des motifs d'intérêts personnels difficilement justifiable (entrave au droit à la copie privée), Sony Music pénètre sur les ordinateurs de certains de ses clients dans le but prouvé de détourner des informations et de détruire leur outil informatique. Marc Russinovich, l'un des experts les plus respecté du monde Windows, s'est fait infecter une machine par un rootkit originellement camouflé sur un CD audio diffusé par l'éditeur japonais. Le rootkit en question intercepte les appels systèmes, à tel point que la désinstallation brutale de ce programme dangereux provoque le plantage irrémédiable de XP. L'analyse complète du Rootkit, à grand renfort de désassembleur et d'analyseur de processus fait l'objet d'un article impression de la part du « maître ». Il reste à espérer que cette nouvelle intrusion des partisans du DRM ne se soldera pas par un boycott des produits Sony, mais par un achat massif des disques en question, accompagné d'une « class action suite » historique avec l'arsenal de toutes les LCEN du monde.

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »