Sotchi : les J.O. verront la consécration du sans fil - Actualités RT Infrastructure

Sotchi : les J.O. verront la consécration du sans fil

le 27/01/2014, par Claire Gerardin, Infrastructure, 470 mots

Les Jeux Olympiques sont aussi une question de réseaux et de liaisons télécoms, fixes et de plus en plus mobiles. Ceux d'hiver à Sotchi qui s'ouvrent le 7 février n'échappent pas à la règle, comme partout, les utilisateurs veulent plus de mobilité et les organisateurs plus de sécurité.

Sotchi : les J.O. verront la consécration du sans fil

Le bon fonctionnement de l'équipement réseau et communications, pendant toute la durée des prochains J.O. à Sotchi, est tout simplement crucial et le Comité organisateur de Sotchi a sélectionné par appel d'offres  Avaya pour en être le fournisseur exclusif. L'entreprise est partenaire des J.O. depuis de nombreuses années et connait donc les défis à relever : assurer la sécurité du réseau, supporter de nombreuses vidéos, des pics de trafic, et gérer les accès BYOD.

L'évènement attend 75 000 visiteurs par jour, plus de trois milliards de téléspectateurs au total, et prévoit 120 000 dispositifs de connexion à internet (ordinateurs, tablettes, mobiles, appareils photos). L'IP TV et les terminaux mobiles vont intensément solliciter le réseau et cette année, une première pour les J.O., l'accès au réseau s'effectuera avant tout par du sans fil.  Pour assurer la connectivité intérieure et extérieure, l'entreprise  a installé un réseau wi-fi sur toute la région, via la solution Wireless LAN 8100 Series, adapté au temps réel et qui supporte les derniers standards 802.11n. La partie ByOD sera gérée avec Avaya Aura, solution d'administration des communications voix et vidéo, dont l'architecture et les fonctions sont communes. Ainsi, les athlètes, entraineurs, familles, medias, officiels, employés, dignitaires et sponsors pourront communiquer de manière illimitée. Avaya Identity Engines attribuera des droits et permissions d'accès au réseau en fonction des rôles des utilisateurs, de leur localisation et leur équipement de connexion, pour leur permettre de naviguer sur le réseau virtualisé approprié.

Un réseau de type « fabric »

Pour la partie infrastructure, le projet comprend la connexion de 11 lieux de compétition, trois villages olympiques, deux centres de medias et deux salles de réception. Pour le réaliser, Avaya a commencé par construire toute l'infrastructure qui était inexistante, les travaux ont pris fin en 2010. C'est Avaya VENA Fabric Connect qui assurera la fiabilité, la sécurité et la robustesse du réseau. Cette solution, la première a s'être basée sur le standard Shortest Path Bridging, permet de provisionner les points d'extrémité du réseau lorsque l'application se connecte, les points intermédiaires sont alors automatiquement provisionnés via un protocole « à états de liens », ce qui permet de ne plus avoir à configurer les différents points. Pour ajouter de nouveaux services et gérer les pics de trafic, problème n°1 lors des J.O., les domaines couche 2 et/ou 3 pourront être étendus via un backbone virtuel. Le protocole sera unique pour tous les services réseau. Ainsi les flux vidéos d'IP TV pourront être distribués vers chacun des diffuseurs et des sites de Sotchi. Le déploiement d'une technologie IP TV est d'ailleurs une première pour des J.O.

Les États-Unis blacklistent 5 constructeurs de supercalculateurs...

Les entreprises américaines n'ont plus le droit de faire des affaires avec les entreprises sur liste noire. L'administration Trump a pris d'autres mesures contre la Chine, notamment l'ajout de plusieurs...

le 24/06/2019, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 663 mots

Avec le rachat de Cray, HPE renforce ses offres HPC en tant que...

En adossant ses offres de calcul haute performance à des supercalculateurs Cray, HPE pourra proposer des services d'intelligence artificielle, de trading financier haute fréquence et de création de jumeaux...

le 20/05/2019, par Tim Greene / Network World (adapté par Jean Elyan), 595 mots

Fujitsu veut produire le premier supercalculateur exascale ARM

Fujitsu et le Riken Advanced Institute for Computational Science ont annoncé l'achèvement du design de leur supercalculateur exascale Post-K tournant sur processeurs ARM. Le constructeur japonais espère...

le 09/05/2019, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), 501 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...