Spam : l'échec américain - Actualités CSO Actualités

Spam : l'échec américain

le 19/01/2007, par Marc Olanié, Actualités, 204 mots

Ce papier de l'Associated Press, repris notamment par le San Jose Mercury News, relate les détails du procès opposant Jeffrey Brett Goodin, polluposteur notoire, et le Gouvernement Fédéral. Le présumé coupable encoure, précise l'article, près de 101 ans d'emprisonnement, chiffre qui ne peut que frapper les esprits. Un siècle de privation de liberté pour avoir envoyé du courrier, virtuel qui plus est, ça nous met le timbre au prix du lingot de platine. Il faudra attendre le 11 juin pour, peut-être, connaître le verdict définitif. Ce que la presse américaine ne semble pas se demander, c'est pourquoi une seule personne a été inculpée jusqu'à présent, après deux ans d'application effective de la loi CAN-Spam, et sachant que les Etats-Unis figurent au premier rang des pays émetteurs de pourriel. La seule réponse plausible, c'est que les intérêts économiques générés par le spam attirent la complicité ou la complaisance des Sénateurs et Députés. C'est du moins ce qu'estiment les principaux observateurs oeuvrant dans les instances internationales chargées d'étudier ce problème. Aussi insupportable que puisse être un Jeffrey Brett Goodin aux yeux des internautes, il serait déplorable qu'il soit condamné à une peine aussi lourde. Cet homme n'est que le bouc émissaire qui payera pour l'aveuglement de quelques politiques.

T-Mobile authentifie de manière forte 15000 employés via leur mobile

L'opérateur mobile T-Mobile authentifie 15 000 collaborateurs via leurs téléphones mobiles. Les employés de T-Mobile

le 05/02/2013, par Jean Pierre Blettner, 341 mots

La cybercriminalité va faire l'objet d'un énième rapport du ministère...

Le ministère de l'intérieur entend mieux piloter la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre de l'intérieur Manu

le 30/01/2013, par Jean Pierre Blettner, 222 mots

Mega déjà mis en cause pour violation de propriété intellectuelle

Le site de stockage et de partage de fichiers Mega a supprimé du contenu violant la propriété intellectuelle le

le 30/01/2013, par Véronique Arène et IDG News Service, 832 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »