StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la visioconférence - Actualités RT Messagerie

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la visioconférence

le 24/04/2015, par Didier Barathon, Messagerie, 363 mots

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les contester partout dans le monde.

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la visioconférence

Starleaf est une société très particulière, fondée par trois associés, Mark Loney, Mark Richer, William MacDonald, des multi-récidivistes de la création d'entreprises télécoms. Ils ont mis au monde Calisto, revendu à Cisco et Codian, revendu à Tandberg. Un trio très indépendant, à l'affut des innovations et au final suffisamment successfull pour être reconnu par les plus grands acteurs du marché. En 2008, la cinquantaine passée, ils ont lancé StarLeaf, une nouvelle entreprise dans leur fief de la visiconférence.

« L'idée originale, c'est la simplicité à tous les stades » explique Jean-François Thau, directeur général France, depuis l'été 2014. La plupart des solutions actuelles sont basées sur des infrastructures résidentes, difficiles d'accès pour l'utilisateur, lourdes à gérer et à maintenir pour l'entreprise. StarLeaf propose une solution dans le cloud, la société disposant d'espaces dans des datacenters sur les trois continents et en Nouvelle-Zélande. Son système est accessible depuis tous les terminaux en téléchargeant un logiciel (nous l'avons testé, c'est simplissime d'accès).

Démultiplier le système dans l'entreprise

Ce software est gratuit, c'est la base du système StarLeaf, on télécharge en deux minutes et on peut démultiplier le système de visioconférence dans l'entreprise. « La solution s'interface avec un codec sur du trunking SSL avec un bouquet de services dans le cloud » souligne Jean-François Thau. La totalité des mises à jour logicielles se font de manière descendante et automatique. Le système comporte une messagerie audio, vous êtes informés des messages enregistrés en audio  comme si c'était un message mail. Et tout utilisateur peut lancer des invitations comme sur une messagerie classique par texte. Enfin, StarLeaf est compatible avec les standards du marché Lync, H.323, SIP -Cisco, Polycom, Lifesize.

L'entreprise cliente achète un terminal et prend un abonnement en SaaS. Le prix, 1 270 euros comprend la démultiplication à l'infini dans l'entreprise. Le client aura également un portail pour des statistiques d'appel. En France, StarLeaf compte plusieurs clients, dans des secteurs différents : la mairie de Marseille, le groupe pétrolier Cahors, Bridgestone, le Crédit Agricole Private Equity, l'ARS (Agence régionale de santé) du Languedoc-Roussillon.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...