Storj Labs dévoile les tarifs de son service de stockage décentralisé basé sur la blockchain - Actualités RT Stockage

Storj Labs dévoile les tarifs de son service de stockage décentralisé basé sur la blockchain

le 21/11/2019, par Lucas Mearian, Computerworld (adaptation Jean Elyan), Stockage, 1290 mots

Un groupe de fournisseurs, peu nombreux, loue aux utilisateurs du monde entier des capacités de stockage décentralisées basées sur la blockchain. Comme Storj Labs, ils affirment que cette capacité est moins chère et plus résiliente que celle des grands acteurs comme Amazon S3.

Storj Labs dévoile les tarifs de son service de stockage décentralisé basé sur la blockchain

Le service de stockage dans le cloud basé sur l'architecture pair-à-pair décentralisée pour stocker des données cryptées sur les ordinateurs des utilisateurs du monde entier avait été annoncé pour la première fois en 2015 par Storj Labs. Depuis le mois d'août, le fournisseur exploite le service de stockage décentralisé Tardigrade Decentralized Cloud Storage Service en bêta pour les développeurs, les entreprises et les consommateurs. Il vient de dévoiler sa grille tarifaire et la date de mise en production de son service. Le fournisseur a également annoncé la date de sortie de la version Beta 2. Rival direct du service de stockage dans le cloud AWS S3 d'Amazon, Storj Labs affirme que son approche est plus rentable et plus résiliente.

Tardigrade revendique une disponibilité de 99,97 % et affirme que ses tarifs sont deux fois moins élevés que les prix de base des fournisseurs de stockage dans le cloud existants. Par exemple, actuellement, le tarif mensuel d'un stockage statique sur Amazon S3 coûte 23 dollars HT par téraoctet et par mois. Amazon S3 revendique également des temps de disponibilité qui vont de 95 à 99%. « En moyenne, les tarifs des trois principaux fournisseurs de stockage dans le cloud se situent autour de 22 dollars HT le téraoctet pour un stockage statique et de 99 dollars le téraoctet pour la bande passante », a déclaré Storj Labs dans un article de blog. « De plus, souvent, les prix proposés par les fournisseurs de services traditionnels n'incluent pas des fonctions comme le chiffrement et la redondance multizones, fournies en standard, sans coût supplémentaire, dans Tardigrade ».

10$ par To/mois

Aujourd'hui, le service de stockage en bêta de Storj Labs compte 400 utilisateurs actifs. Les utilisateurs qui louent de l'espace sur leur disque dur sont rétribués en « Storjcoin X » (SJCX), une forme de monnaie qu'ils peuvent utiliser pour acheter de la capacité sur le service « DriveShare » de Storj. (Les utilisateurs gagnent des SJCX en vendant de l'espace excédentaire avec DriveShare, ou l'utilisent pour acheter de l'espace sur le réseau Storj Metadisk via l'application de partage de fichiers de l'entreprise.) Storj n'est pas le seul fournisseur sur ce créneau. Ces dernières années, une demi-douzaine d'acteurs proposant ce type de services de traitement en P2P a émergé.

Tardigrade facture 10 dollars par téraoctet et par mois, ou 1 cent par gigaoctet, pour le stockage statique. (Stocker 1 téraoctet pendant 30 jours, deux téraoctets de données pendant 15 jours ou trois téraoctets pendant 10 jours équivaudraient chacun à 1 téraoctet par mois). Le service facture 45 dollars par téraoctet, ou 45 cents par gigaoctet de bande passante consommée en download. (Storj ne facture pas la bande passante en upload.) « Si l'utilisateur décide de retirer des données, nous lui facturons moins que ce nous dépensons pour effectuer cette opération », a déclaré John Gleeson, vice-président des opérations de Storj. « À la différence d'autres fournisseurs, nous ne voulons pas faire payer l'utilisateur qui veut retirer ses données ». Basée à Atlanta, Storj Labs utilise la chaîne de blocs pour gérer un agrégateur de stockage qui récompense en cryptomonnaie ou en stockage gratuit et en capacité réseau ceux qui louent du stockage vacant sur leurs ordinateurs.



Storage Node Operator Dash Board (Tableau de bord de l'opérateur du noeud de stockage) : Les utilisateurs qui partagent leur disque dur et leur bande passante excédentaires sur le réseau peuvent utiliser ce tableau de bord pour suivre les performances de leur noeud et la capacité de stockage et la bande passante utilisées dans le mois en cours. (Crédit : Storj Labs)

Le service de stockage utilise ce qu'il appelle des « portes » ou des mesures de performance pour suivre ses contrats de niveau de service. Ces mesures incluent le nombre total de noeuds de stockage approuvés (environ 3 000 actuellement), le nombre d'utilisateurs actifs de Tardigrade (environ 400) et le nombre de noeuds abonnés et désabonnés du réseau, c'est à dire le nombre de noeuds enlevés ou retirés de l'architecture P2P au fil du temps (1,5% environ par mois). Tardigrade Cloud Service fonctionne désormais avec une capacité de stockage de 4,3 à 7 pétaoctets. En janvier, lors du lancement de la version de production, l'entreprise prévoyait de mettre 6 Pétaoctets à la disposition des développeurs et des utilisateurs.

« Le service Tardigrade Cloud Service décompose un fichier en 30 morceaux et les stockent sur 80 disques sélectionnés dans un pool de 3 000 disques répartis dans 183 pays ou territoires différents », a expliqué Ben Golub, le CEO de Storj Labs. « C'est vraiment un exemple d'usage optimal de la blockchain, où le réseau pair-à-pair permet de partager et d'échanger de l'espace serveur inutilisé », avait déclaré Avivah Litan, vice-présidente de la recherche de Gartner, dans une précédente interview. « On peut plus ou moins comparer cela à Uber, mais pour des ordinateurs sur une chaîne de blocs. Donc, par défaut, ce design supprime l'autorité centrale et l'opérateur « à la Uber » et le remplace par des contrats intelligents dans un système où aucune entité ne détient de contrôle sur ce qui se passe ».

Recheminement automatique

Le service de stockage commence d'abord par chiffrer un fichier, puis le décompose et le répartit sur les disques de 80 utilisateurs ou plus pour la redondance. Si une partie d'un réseau mondial est ralenti ou n'arrive pas à fournir la demande pour les téléchargements/téléversements, le service choisit automatiquement d'autres chemins qui offrent une bande passante plus élevée ou de meilleure qualité. « C'est là où la décentralisation montre vraiment son intérêt. Quand nous essayons de servir à l'utilisateur le fichier qu'il a stocké, nous lui envoyons un fichier décomposé en 30 morceaux, mais nous pouvons récupérer ces 30 morceaux de n'importe lequel des 80 lecteurs, ou plus, sur lesquels ces morceaux sont stockés », a encore expliqué M. Golub. « Si l'un de ces lecteurs est occupé ou si plusieurs d'entre eux se trouvent sur un réseau trop lent, cela n'a pas d'importance, parce que nous pouvons profiter de la décentralisation et maintenir une très haute disponibilité et une très grande durabilité et performance ».

Par exemple, si quelques milliers d'utilisateurs veulent visualiser un fichier stocké sur le service Tardigrade Cloud, celui-ci peut être divisé en 200, 300 morceaux, ou plus, en utilisant la mise en cache dynamique et il peut être réparti dans un modèle global plus large. Au final, il faut seulement 30 morceaux pour recomposer le fichier. Et, si l'utilisateur veut stocker chez nous une vidéo très demandée, nous pouvons augmenter sa dispersion pour rendre son accès encore plus efficace », a encore déclaré le CEO de Storj Labs. « Dans un premier temps, nous essayons de savoir où stocker les fichiers afin qu'ils soient suffisamment dispersés sur les noeuds des différents réseaux. Ensuite, nous leurs appliquons des algorithmes basés sur des modèles d'utilisation ».



Carte montrant la localisation des hébergeurs de Storj et leurs noeuds partout dans le monde. (Crédit : Storj Labs/Google Maps)

Les développeurs peuvent s'inscrire sur une liste d'attente pour essayer la plate-forme et utiliser la passerelle Amazon S3 de Tardigrade pour commencer à l'utiliser avec les applications compatibles S3 existantes. Le site dispose d'une bibliothèque native avec plusieurs liaisons avec des langages populaires comme Go, Python, Swift, Android, .Net et Node.js., pour ceux qui veulent profiter de fonctionnalités avancées comme les Macaroons. Les utilisateurs peuvent également télécharger des fichiers via la passerelle IPFS de Storj. Les non-développeurs peuvent aussi bénéficier du service en s'inscrivant sur le site de Storj. Ils recevront un token d'autorisation pour faire tourner un noeud de stockage. Le noeud est testé pendant les 30 premiers jours avant validation définitive, l'entreprise mesurant les performances en termes de disponibilité et de temps de réponse. Les bénéfices d'un opérateur de noeuds sont également gelés pendant les neuf premiers mois, jusqu'à son approbation finale et son entrée permanente dans le réseau P2P.

Storj Labs dévoile les tarifs de son service de stockage décentralisé...

Un groupe de fournisseurs, peu nombreux, loue aux utilisateurs du monde entier des capacités de stockage décentralisées basées sur la blockchain. Comme Storj Labs, ils affirment que cette capacité est moins...

le 21/11/2019, par Lucas Mearian, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 1290 mots

Stockage objet : la sauvegarde est-elle nécessaire ?

Un stockage de type bloc dans le cloud mal sauvegardé peut se traduire par une perte de données. Si le stockage objet est plus résilient, mieux vaut être prudent. Si les données stockées dans un service cloud...

le 28/10/2019, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 1451 mots

Les produits réseaux de stockage MDS de Cisco, plus rapides et plus...

La famille de commutateurs de réseaux de stockage MDS SAN supporte désormais le 64 Gb/s, Ansible et les charges d'analyse. Pour répondre aux exigences de plus en plus importantes des charges de travail, Cisco...

le 12/09/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 681 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...