Suivre le Covid-19 via des thermomètres connectés - Actualités RT Réseaux

Suivre le Covid-19 via des thermomètres connectés

le 21/04/2020, par Jon Gold / Network World (adaptation Jean Elyan), Réseaux, 491 mots

Avec ses thermomètres connectés, le fabricant Kinsa se trouve propulsé au premier plan de la crise sanitaire : en effet, sa solution pourrait permettre de suivre la propagation du Covid-19.

Suivre le Covid-19 via des thermomètres connectés

Spécialisée dans les technologies de la santé, la start-up californienne s'appuie sur l'IoT pour créer un réseau de thermomètres connectés, collectant une énorme quantité de données sanitaires anonymes qui pourraient permettre d'avoir un bon aperçu sur la propagation de la pandémie actuelle, mais aussi des futures épidémies. Selon Inder Singh, fondateur et CEO de Kinsa, la capacité à suivre la fièvre en temps quasi réel sur tout le territoire américain pourrait offrir une information cruciale au public en général et aux responsables de la santé et du gouvernement.

Le fonctionnement de la solution est relativement simple : le thermomètre se connecte via Bluetooth à une application chargée sur le téléphone de l'utilisateur, laquelle renvoie des données anonymes au cloud de Kinsa via Internet. M. Singh précise que l'entreprise traite les données par comté et affirme qu'il est plus ou moins impossible d'identifier les individus à partir des données collectées. « Nous ne fournissons pas d'informations nominatives pouvant servir à identifier un individu, nous ne fournissons pas de données identifiées », a-t-il déclaré. « L'application se contente d'orienter l'utilisateur vers les soins de santé et les services dont il a besoin ».

Une carte de santé supplémentaire

À partir de la température et de quelques informations démographiques de base sur la personne et ses autres symptômes, l'application peut fournir des conseils courants, notamment dire s'il a ou non besoin de consulter un médecin, et si, dans la zone où se trouve l'utilisateur, le nombre de personnes ayant de la fièvre est inhabituel ou pas. Cependant, la vraie valeur de la solution réside dans les données agrégées que Kinsa analyse et diffuse sur sa carte météo de santé aux États-Unis, collectées à partir du million de thermomètres et plus de son écosystème. L'idée, selon M. Singh, est de fournir au public un moyen de prendre des décisions plus éclairées sur sa santé. « C'est un système très participatif. Tout le monde reçoit les données, et tout le monde peut réagir », a-t-il ajouté.



Carte de l'évolution de la grippe aux États-Unis le 1er avril 2020 grâce aux données collectées par Kinsa. (Credit : Kinsa / Dépliant / OpenStreetMap / CARTO)

Kinsa vend toujours ses thermomètres directement aux consommateurs, mais il est prévu que la société collabore plus étroitement avec les gouvernements locaux, les autorités sanitaires et même les districts scolaires. M. Singh a déclaré que Kinsa avait déjà conclu un partenariat avec deux États américains (qu'il a refusé de nommer) et plusieurs conseils municipaux, dont celui de St. Augustine, en Floride. « Nous espérons trouver un modèle de développement évolutif. Nous ne pourrons jamais nous déployer à l'échelle mondiale en vendant simplement des thermomètres à 20 dollars », a-t-il déclaré. L'objectif est d'étendre suffisamment l'empreinte du produit pour en faire un système d'alerte précoce pertinent pour le secteur de la santé.

Le NIST mise sur le ML pour rendre le partage des fréquences des...

La formule d'apprentissage machine mise au point par le National Institute of Standards and Technology (NIST) permettra à différents protocoles radio, comme le WiFi et la 4G/5G/LTE, de fonctionner ensemble...

le 02/07/2020, par Patrick Nelson, Network World, (adaptation Jean Elyan), 850 mots

Des modules pour muscler les routeurs Cisco ISR/ASR

Afin d'atténuer les éventuelles contraintes de performance et de capacité en périphérie du réseau, Cisco améliore les performances et les options de configuration de ses principales familles de routeurs. Pour...

le 01/07/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 797 mots

Un service SASE avec SD-WAN intégré chez VMware

Pour sécuriser l'accès des travailleurs distants, une pratique qui a pris de l'ampleur depuis la pandémie de Covid-19, VMware lance un service SD-WAN Zero Trust basé sur SASE. VMware renforce l'accès sécurisé...

le 26/06/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 845 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...