Switchs white box : des économies, mais aussi des problèmes - Actualités RT Réseaux

Switchs white box : des économies, mais aussi des problèmes

le 18/11/2019, par Lee Doyle, IDG (adaptation Jean Elyan), Réseaux, 1122 mots

Si l'intégration de commutateurs de type white box dans des environnements multi-fournisseurs peut s'avérer financièrement intéressant au départ, elle pose aussi des problèmes de gestion et de support.

Switchs white box : des économies, mais aussi des problèmes

Malgré des avantages évidents en termes de coûts, l'adoption, par les départements informatiques de grosses entreprises, de commutateurs génériques tournant avec des OS réseau indépendants (NOS) est restée limitée. En effet, l'absence d'un leader du marché, les défis de mise en oeuvre et les préoccupations en matière de service et de support, ont incité les professionnels de l'IT à se tourner vers des commutateurs Ethernet traditionnels et de marque. Cependant, du fait de la maturité de la technologie et des nouvelles alliances en matière de support, les switch white box offrent une alternative intéressante pour les nouveaux déploiements et les infrastructures en cours de modernisation en vue d'améliorer les performances des datacenters, des campus et des succursales.

La commutation avec des équipements génériques permet de déployer des switchs de base avec des NOS séparés pour piloter l'intelligence réseau des couches 2 et 3. Le NOS peut être préinstallé sur le commutateur ou acheté séparément. Accton, DELL, Celestica, EdgeCore, Foxconn, Lanner et Quanta font parti des fournisseurs de matériel réseau en boîte blanche sur puces Broadcom. Quant à Arrcus, Kaloom, Cumulus, Big Switch, Pica 8, Pluribus et Snaproute, tous fournissent des NOS pour ces matériels en boîte blanche. Dans les options de NOS open source, on trouve FBOSS (de Facebook et OCP) et Sonic (de Microsoft). Les principaux fournisseurs de cloud à grande échelle comme Google, Facebook et Microsoft ont largement déployée dans leurs datacenters des switchs white box tournant avec un logiciel de mise en réseau développé en interne. Et ce ne sont pas les seuls : de grands fournisseurs de services de communications (FSC) et de cloud de Tier 2 ont aussi déployé des commutateurs génériques avec des logiciels NOS de marque.

Commutation en boîte blanche : quels avantages ?

Le coût d'acquisition est le principal avantage des commutateurs en boîte blanche. Ce type de matériel peut coûter jusqu'à deux fois moins cher qu'un commutateur et un routeur de marque Cisco, Arista ou Juniper. Mais il y a d'autres avantages : par exemple, les API ouvertes proposées par les principaux NOS permettent de personnaliser les déploiements de commutateurs pour un groupe de clients intéressés par la fonctionnalité. En plus de son coût d'achat avantageux, et comparativement aux commutateurs de marque populaires, un réseau en boîte blanche est plus facile à déployer ; il permet d'améliorer la gestion et l'automatisation du réseau ; et ses API ouvertes et ses liens avec les outils DevOps populaires permettent un certain niveau de personnalisation.

Cependant, les entreprises IT ne tireront pas forcément parti de ces avantages, si elles utilisent à la fois des commutateurs génériques et des commutateurs Ethernet traditionnels, dont l'interface de gestion est très différente.

Cas d'usage

Les départements informatiques des entreprises devraient évaluer les avantages des commutateurs génériques en fonction de leurs propres cas d'usage. Les commutateurs Ethernet sont essentiellement déployés dans les datacenters internes, les réseaux de campus et les succursales.

Les datacenters

Aujourd'hui, les switchs white box sont essentiellement utilisés pour la mise en réseau des datacenters. Comme les fournisseurs de cloud et les opérateurs télécommunications, les professionnels de l'IT d'entreprise peuvent bénéficier du coût réduit de la commutation générique, surtout parce qu'ils peuvent augmenter jusqu'à 100 Gb/s, et même au-delà, la vitesse et la capacité de leurs réseaux de datacenters. L'économie réalisée est particulièrement appréciable dans les nouveaux datacenters ou ceux qui ont besoin d'accroître significativement leur performance, pour passer par exemple de 10 à 100Gb/s.

Les réseaux de campus

Généralement, c'est dans les réseaux de campus que l'IT d'entreprise dépense le plus en commutation Ethernet. Les switchs white box peuvent réduire les coûts, en particulier en cas d'ouverture de nouveaux locaux ou quand les locaux existant ont besoin d'accroître de manière importante la performance de leurs réseaux. Pour l'instant, l'usage de commutateurs génériques dans les campus reste très limité, mais ce domaine offre un fort potentiel de croissance pour l'industrie.

Les succursales

C'est dans les succursales que l'IT dépense le moins d'argent. En général, l'adoption d'une technologie de pointe au niveau de la succursale reste limitée, en parti par le manque d'accès à un personnel IT aguerri. Et à ce jour, aucun fournisseur de solutions génériques ne s'est beaucoup intéressé aux applications de commutation de succursale. Les switchs white box peuvent être déployés dans le cadre d'une solution SD-Branch plus complète.

Gestion, support et intégration

Le déploiement de commutateurs génériques dans un environnement entièrement nouveau est relativement simple. Chaque NOS possède une interface de gestion unique qui, dans de nombreux cas, diffère considérablement de la gestion par interface de ligne de commande traditionnelle des commutateurs de marque. Il est conseillé aux services IT d'évaluer soigneusement les capacités de gestion et d'automatisation de chaque solution NOS. Les défis sont encore plus importants pour les entreprises qui gèrent plusieurs types de commutateurs, chacun tournant avec son propre système d'exploitation. Par exemple, introduire des switchs white box dans un environnement où il y a déjà des commutateurs Ethernet de Cisco peut s'avérer complexe, dans la mesure où les deux environnements d'exploitation sont très différents l'un de l'autre. Il faut également intégrer les commutateurs génériques dans les systèmes de gestion et de sécurité de l'entreprise.

Beaucoup d'entreprises préféreront sans doute s'appuyer sur des partenaires pour déployer et intégrer des commutateurs génériques dans leurs datacenters ou leurs campus. Comme toujours, la possibilité d'accéder à un service et à un support 24/24 est essentielle pour préserver la continuité des opérations. De nombreuses solutions génériques ne bénéficient pas de canaux de distribution étendus, ni du même support que les commutateurs Ethernet traditionnels. Les switchs white box offrent de la souplesse et du choix aux entreprises. Ils sont bien adaptés à la mise en réseau à haut débit dans les nouveaux datacenters. De plus, le déploiement de commutateurs génériques tournant avec des NOS indépendants peut s'avérer très rentable pour tous les cas d'usage de commutateurs Ethernet, y compris les datacenters, les campus et les succursales.

Le défi pour le département IT d'une entreprise est de choisir une équipement générique avec un NOS indépendant dont la viabilité à long terme est assurée. L'offre excessive de NOS n'a pas permis de faire émerger un acteur dominant, et la taille de beaucoup de fournisseurs est assez petite. L'exploitation de NOS open-source est de fait plus difficile en raison du manque de support. Les responsables IT tentés par les avantages économiques de la commutation génériques devraient les réserver à des projets entièrement nouveaux. Ils devraient travailler en étroite collaboration avec leurs partenaires de distribution afin d'identifier la technologie la mieux adaptée à leur environnement. Pour la plupart des déploiements de commutation génériques, le meilleur conseil est de démarrer lentement et d'identifier clairement les avantages commerciaux de la solution.

Brevets 5G : un classement trompeur

D'après le spécialiste en études de marché IPlytics, Huawei arrive en tête des brevets déclarés relatifs à la 5G, devant Samsung, LG et Nokia. Mais le palmarès est bousculé lorsqu'il s'agit de s'intéresser aux...

le 03/12/2019, par Dominique Filippone, 581 mots

Fournisseurs de cloud : des performances variables en fonction des...

Le rapport 2019 de ThousandEyes Benchmark montre que, en fonction des régions, mais aussi des choix de connectivité, les performances des fournisseurs de cloud ne sont pas identiques. La qualité de service des...

le 28/11/2019, par Zeus Kerravala, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1071 mots

Cumulus Linux 4.0 vient accompagner le développement des commutateurs...

Selon Cumulus Networks, sa distribution Linux est au réseau ce que Red Hat est aux serveurs. 

le 26/11/2019, par Andy Patrizio / Network World avec Bertrand Lemaire, 554 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...