Symantec : nos retards, la faute aux pirates

le 06/12/2006, par Marc Olanié, Fournisseurs, 242 mots

Selon nos confrères de ComputerWorld, Symantec aurait connu d'importants retards de mise à jour de son BackupExec (logiciel de sauvegarde itinérant, ex Conner Backup, ex Seagate Backup, Ex Veritas...), retards essentiellement provoqués par « l'activité de groupes de pirates »... et par l'adoption d'un nouvel ERP. BackupExec aurait été en effet diffusé illégalement par un cercle de pirates Canadiens et Etats-uniens depuis « l'époque même ou le programme était encore commercialisé par Veritas » explique en substance l'article de nos confrères. Ce programme de sauvegarde est en fait la version « non limitée » qui était livrée par Microsoft dans le cadre de son Windows NT. Si l'on peut, difficilement, expliquer pourquoi il est nécessaire de payer un impôt à la protection antivirale sous prétexte qu'un noyau n'est pas assez bien protégé, il est relativement plus difficile de faire comprendre pourquoi un usager doit acheter un programme vital pour la survie de sa machine, sous prétexte que l'édition « offerte » ne gère en aucun cas la reprise après accident. Cela n'excuse en aucun cas le piratage, mais explique certaines attitudes un peu trop insouciantes. C'est là un risque que courent tous les partenaires OEM qui acceptent de fournir une édition « expurgée » de leurs oeuvres pour qu'elle soit intégrée à une édition de Windows. Et l'ERP dans tout çà ? Mais non voyons... jamais l'installation ou le changement d'un progiciel de gestion ne saurait provoquer la moindre panique dans un système de production... mais qui donc irait imaginer une chose pareille.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »