Témoignage : MDP équipe 70 itinérants d'un Blackberry - Actualités RT Terminaux et Systèmes

Témoignage : MDP équipe 70 itinérants d'un Blackberry

le 03/11/2006, par Olivier Descamps, Terminaux et Systèmes, 398 mots

Le spécialiste des composants motorisés MDP a fourni des assistants numériques à ses ingénieurs commerciaux pour qu'ils accèdent en temps réel à leurs courriels.

Témoignage : MDP équipe 70 itinérants d'un Blackberry

La messagerie mobile, c'est comme la téléphonie mobile. A priori, ça ne sert à rien. A posteriori, on ne peut plus s'en passer. Lorsqu'il y a un an, Stéphane Berdin, responsable informatique de la société MDP, confie pour test à son directeur général puis à un ingénieur commercial un terminal Blackberry pendant un mois, la conclusion ne se fait pas attendre. Il serait bon de généraliser la solution à l'ensemble des travailleurs itinérants de cette PME de 70 personnes. Les dix ingénieurs commerciaux de ce fournisseur de petits composants motorisés s'absentent régulièrement trois ou quatre jours de leur bureau. Ils sont bien dotés d'un ordinateur portable pour se connecter à l'intranet de leur entreprise ou à leur messagerie depuis leur hôtel, mais certains courriels nécessitent un appel téléphonique immédiat au client. En outre, « en Allemagne par exemple, les points d'accès Wi-Fi sont assez rares et les réseaux téléphoniques sont souvent de mauvaise qualité. Même pour des connexions bas débit » explique Stéphane Berdin. De 2000 euros à un euro D'un point de vue technique, le déploiement s'avère plutôt simple. Il existe une version externalisée du service Blackberry, mais, pour davantage de souplesse dans les paramétrages, la société préfère installer le logiciel BES (Blackberry Enterprise Solution) sur son système d'information. « Nous avons été obligés de mettre à jour notre serveur de messagerie Exchange 2003 avec le service pack 1 et son option mobilité, ce que de toutes façons, il aurait fallu faire un jour ou l'autre. Mais au-delà, l'installation s'est révélée très simple » se souvient le directeur informatique. Restait l'aspect financier qui aurait pu coincer car il y a un an, le service de messagerie mobile coûtait encore assez cher. Mais du jour au lendemain, le service est passé de 2000 euros à un euro ! Quant aux abonnements Blackberry chez l'opérateur mobile Orange, ils ne sont pas beaucoup plus coûteux que les forfaits mobiles qui étaient déjà en place. Désormais, MDP compte deux types d'utilisateurs : « ceux qui ne peuvent plus se passer de la messagerie mobile » et « ceux qui s'en passeraient bien parce que des spams les réveillent à deux heures du matin ». Mais ceux-ci sont moins nombreux et le problème se résout facilement. « Chaque logiciel demande une petite formation pour connaître des raccourcis ou effectuer des filtres » conclut Stéphane Berdin.

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Le clavier reste exigé avec les tablettes tactiles

Selon le cabinet Forrester, deux tiers des professionnels veulent un vrai clavier avec leurs tablettes tactiles. La tablette tactile comporte normalement un clavier virtuel sur l'écran lorsqu'il est nécessaire...

le 26/08/2013, par Bertrand LEMAIRE, 207 mots

Smartphone sous Ubuntu : échec du financement du projet

La campagne de levée de fonds pour produire le smartphone Edge sous Ubuntu n'a pas abouti Canonical n'a pu réunir que 13 millions de dollars auprès des internautes alors qu'il  comptait sur 32 millions de...

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, 339 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »