Three UK passe à la gestion cloud de son coeur de réseau 5G - Actualités RT Réseaux

Three UK passe à la gestion cloud de son coeur de réseau 5G

le 29/07/2019, par Hannah Williams, Computerworld UK (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 626 mots

L'entreprise britannique de télécommunications Three UK, appartenant au groupe Hutchison, s'est associée à Nokia pour faciliter la gestion de son coeur de réseau 5G depuis le cloud. Plus de 2 milliards d'euros ont été investi.

Three UK passe à la gestion cloud de son coeur de réseau 5G

Three UK et Nokia ont lancé un cloud 5G-ready préalablement au déploiement du réseau 5G de l'opérateur britannique. Selon les partenaires, ce réseau économique, sécurisé et flexible unique au monde permettra à Three UK (groupe Hutchison) une mise à l'échelle plus rapide et plus efficace. Le coeur de réseau sera géré à partir des 20 nouveaux datacenters que l'opérateur a installés au Royaume-Uni en prévision du déploiement de la 5G, norme dont le lancement est prévu en août. « Le déploiement de ce coeur de réseau nous offre beaucoup de flexibilité », a déclaré Tim Boyd, directeur de la transformation commerciale chez Three UK. « En général, le déploiement d'un réseau concerne un ensemble de clients et l'opérateur vend quelques produits qui le différencient de ses concurrents. Avec ce déploiement dans le cloud, nous sommes capables de vendre de vraies solutions. En utilisant ce coeur de réseau, nous pourrons vendre par exemple à un aéroport une solution totalement différente de celle que nous vendrons à d'autres clients ».

Essentiellement, ce coeur de réseau permettra aux clients 5G de Three UK d'effectuer des mises à l'échelle rapide et d'accéder plus vite aux nouveaux produits. « Nous constatons déjà des changements dans l'écosystème des appareils et l'arrivée de terminaux 5G appropriés. En terme d'évolution, la maturité joue un rôle. Si la première version est bonne, la suivante sera meilleure », a déclaré Tim Boyd.

Le déploiement de la 5G dès août 2019

« Chez Three UK, nous avons toujours privilégié la qualité à la rapidité d'une mise sur le marché. Nous voulions proposer une solution évolutive, et pas simplement moderniser notre réseau existant pour refaire un autre déploiement après le lancement de notre produit », a encore déclaré M. Boyd. « Ce coeur de réseau, qui a bénéficié de plus de 2 milliards d'euros d'investissement faite par l'opérateur dans l'infrastructure 5G, est un bon point de départ pour assurer à nos clients une expérience fluide », a encore déclaré Three UK. Pour cela, l'opérateur va intégrer plusieurs produits et services de Nokia, les combiner et les déployer afin de fournir aux clients un service fiable. 

Selon M. Boyd, Nokia peut offrir le meilleur portefeuille de produits dont Three UK a besoin. De plus, le partenariat de long terme entre les deux entreprises fait qu'il y existe entre elles un socle de confiance bien établi. « Pour l'essentiel, ces produits existent déjà. Les solutions de réseau défini par logiciel de Nokia, sont déjà très matures et si le contexte est nouveau, le SDN n'est pas une technologie entièrement nouvelle. De plus, pour les clients, le coeur de réseau est normalement transparent, donc ce n'est pas un problème pour eux. C'est pourquoi, plus vite nous aurons développé cette base, mieux ce sera. Son plus grand avantage, c'est qu'elle nous permet de nous différencier. Nous n'avons pratiquement aucune restriction de capacité sur le réseau, nous n'avons donc pas trop à nous soucier des vitesses plafonds et de ce genre de choses. Surtout, nous avons une base de coûts qui nous permet d'évoluer sans coûts indirects énormes ».

Three UK devrait commencer à déployer son réseau 5G en août prochain dans 25 villes anglaises, dont Londres, Birmingham et Bolton. Avant le déploiement, Nokia s'occupera aussi de l'intégration des systèmes essentiels, de la sécurité, des logiciels de routage et de la technologie radio mobile nécessaires. « La norme 5G elle-même va évoluer », a ajouté M. Boyd, « si bien que la norme initiale adoptée par tous les concurrents, la version non-standalone, qui s'appuyait sur un coeur de réseau 4G, n'est pas la norme finale de la 5G. La vraie norme 5G, désormais publiée, est la 5G standalone ».

Pourquoi adopter un SD-WAN managé (2e partie)

Au moment de choisir entre un service DIY et un service géré pour le SD-WAN, il est important pour une entreprise de prendre en compte le WAN actuel, le niveau requis de compétences en IT, la portée...

le 16/08/2019, par Neal Weinberg, Network World (adaptation Jean Elyan), 985 mots

Pourquoi adopter un SD-WAN managé (1e partie)

Au moment de choisir entre un service DIY et un service managé pour le SD-WAN, il est important pour une entreprise de prendre en compte le WAN actuel, le niveau requis de compétences en IT, la portée...

le 14/08/2019, par Neal Weinberg, Network World (adaptation Jean Elyan), 1264 mots

Les petits acteurs de l'IoT, condamnés à être dévorés par les plus...

Le secteur de l'internet des objets (IoT) retrouve un peu de dynamisme après une période décevante, l'IoT ayant été sanctionné pour n'avoir pas tenu ses promesses - irréalistes - de croissance entre 2015 et...

le 05/08/2019, par Eleanor Dickinson, ARNnet (adaptation Jean Elyan), 661 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...