Tout savoir sur les réseaux Mesh - Actualités RT Réseaux

Tout savoir sur les réseaux Mesh

le 09/01/2019, par Eric Geier, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 1441 mots

Les réseaux maillés - ou réseaux Mesh - sans fil peuvent s'avérer intéressants pour les entreprises qui ont des besoins de connectivité dans des environnements où il est difficile d'utiliser le câble, comme des espaces extérieurs, des espaces loués ou des locaux temporaires.

Tout savoir sur les réseaux Mesh

Les réseaux maillés sans fil existent depuis les débuts du WiFi, et ces derniers temps, ils intéressent de plus en plus le grand public. Google, Eero, Linksys, Netgear proposent tous des systèmes Mesh, et presque tous les fournisseurs de réseaux ciblent les particuliers et les petites entreprises. Mais il existe aussi des solutions WiFi Mesh pour les entreprises, d'autant que, avec les progrès de la technologie sans fil, les déploiements de réseaux maillés d'entreprise deviennent plus viables, en particulier dans les environnements où il est difficile d'utiliser des câbles. Grâce aux réseaux maillés WiFi, il n'est plus nécessaire de connecter les points d'accès (PA) à l'infrastructure câblée. Les points d'accès que l'on ne peut pas brancher physiquement au réseau se connectent au réseau en WiFi à partir du point d'accès maillé le plus proche. Dans le cas des petits réseaux Mesh, il suffit d'un seul AP maillé branché sur le réseau câblé. Par contre, les grands réseaux nécessitent le branchement au réseau de plusieurs points d'accès maillés pour prendre en charge les points d'accès connectés en mode sans fil. 

Le WiFi Mesh, différent du WDS La technologie WiFi Mesh est différente du système de distribution sans fil (Wireless Distribution System - WDS) pris en charge par la plupart des routeurs et des points d'accès. Même si les deux systèmes permettent d'étendre la portée d'un réseau WiFi sans relier les points d'accès en Ethernet, il y a des différences essentielles entre les deux technologies. On peut dire que la technologie Mesh est plus intelligente, plus facile à configurer et à déployer que le WDS. De façon générale, le WDS ne permet de configurer les points d'accès que pour se connecter sans fil à un autre point d'accès disposant lui-même d'une connexion réseau câblée. Les connexions sans fil aux PA hôtes sont généralement statiques et nécessitent une configuration manuelle des adresses MAC. De plus, le nombre de liaisons sans fil entre les points d'accès est limité et la sécurité et le chiffrement des points d'accès sans fil peuvent être compliqués. En outre, les liaisons WDS utilisent généralement la même fréquence radio et le même canal que le trafic WiFi régulier, ce qui peut peser sur les performances du WiFi.

Les points d'accès maillés peuvent se connecter sans fil à des points d'accès maillés connectés au réseau soit par câble, soit en sans-fil. Beaucoup de points d'accès maillés fonctionnent avec une fréquence radio dédiée aux liaisons sans fil entre les points d'accès maillés, ce qui permet de réserver les fréquences radios à double bande aux utilisateurs du WiFi. Les liaisons sans fil entre les points d'accès sont conçues pour être automatisées et permettent des liaisons multi-chemin ou des sauts auto-réparables, ce qui facilite l'installation et assure une meilleure redondance. Ainsi, si un point d'accès maillé tombe en panne ou si l'environnement change et affecte la performance d'une liaison sans fil, les points d'accès maillés connectés en mode sans fil peuvent trouver un autre point d'accès maillé ou un meilleur chemin vers un point d'accès hôte.

Le WiFi Mesh, plus pertinent que les PA traditionnels Dans certains cas, il est judicieux d'envisager le déploiement d'un réseau Mesh dans l'entreprise, plutôt que des points d'accès traditionnels. Par exemple, la mise en place d'un réseau Mesh peut s'avérer plus rapide et moins coûteux dans les environnements dépourvus de câblage existant. Le réseau Mesh est particulièrement utile quand il est difficile ou impossible de tirer des câbles, comme cela peut arriver dans des bâtiments anciens ou historiques, des parcs et des sites extérieurs. Les réseaux Mesh sont parfaits pour les réseaux intérieurs ou extérieurs temporaires, par exemple l'organisation d'événements et de conférences dans des lieux publics. Ils sont également très intéressants pour les espaces loués qui ne sont pas équipés d'un câblage viable. Même si le fait de tirer des câbles n'est pas un problème, la mise en place d'un réseau Mesh peut s'avérer utile dans les bâtiments voués à des transformations futures radicales. Il en va de même si l'entreprise envisage de modifier la zone ou les niveaux de couverture. En effet, un réseau Mesh permet de pallier plus facilement aux trous de couverture et d'étendre les zones.

Déploiement du WiFi Mesh, quels défis ? Le débit est l'un des éléments les plus importants à prendre en compte avant d'opter pour un réseau WiFi Mesh. Pour les situations qui exigent le débit le plus élevé et les vitesses WiFi les plus rapides, les points d'accès traditionnels sont probablement les mieux adaptés. Une configuration WiFi maillée se traduit toujours par une perte de bande passante importante d'un répéteur à l'autre : pour chaque liaison sans fil entre les points d'accès maillés, le débit est réduit d'environ 50 % par rapport au débit du point d'accès précédent. Dans certains cas, la baisse de débit avec les PA maillés est acceptable, surtout avec les débits de données offerts par le WiFi 802.11ac. Cette baisse ne pose pas de problème notable si les utilisateurs se connectent à Internet pour des tâches courantes ou naviguent sur le réseau. Par contre, l'impact sera beaucoup plus perceptible si un grand nombre de personnes utilisent des applications nécessitant une large bande passante, comme les flux vidéo HD ou le téléchargement de photos.

Un réseau Mesh introduit également plus de variables dans le WiFi en terme de répartition et de conception. Les entreprises doivent bien réfléchir à l'emplacement des points d'accès maillés et tenir compte de la quantité, de la longueur et de la qualité du signal des liaisons sans fil entre ces points d'accès. En général, on limite à trois au maximum le nombre de sauts vers le PA hôte câblé physiquement au réseau. Au moment de la conception, il faut également tenir compte de la source d'alimentation de l'AP qui peut limiter les choix de placements. Il est également important de garder à l'esprit que, dans la plupart des cas, pour couvrir une zone donnée, il faudra plus de points d'accès maillés que de PA traditionnels. Les points d'accès maillés doivent être placés plus près les uns des autres pour assurer une communication efficace entre eux. L'achat d'un grand nombre de points d'accès maillés peut rapidement dépasser le coût d'une installation câblée.

La compatibilité fait partie des autres sujets de préoccupation. Malgré la norme 802.11s préconisée depuis longtemps par l'IEEE et la norme WiFi EasyMesh plus récente de la WiFi Alliance, les points d'accès Mesh de la plupart des fournisseurs ne sont pas compatibles entre eux. Par mesure de sécurité, il est donc logique de s'en tenir à une seule marque, et au même modèle. Il est prudent aussi de prévoir quelques points d'accès maillés supplémentaires pour des remplacements ou des extensions de réseau, de façon à avoir le bon modèle sous la main, au cas où il ne serait plus disponible plus tard.

Vérifier les caractéristiques des PA Mesh

De nombreux de points d'accès de niveau entreprise ont une fonction de maillage intégrée, même si, en général, les professionnels IT n'utilisent que le mode de déploiement traditionnel. Cependant, les PA vendus en tant que PA Mesh offrent généralement des fonctions de maillage plus avancées. Les caractéristiques exactes, les limitations et les performances peuvent varier considérablement d'un fournisseur à l'autre.

Par exemple, l'offre de PA Mesh d'Ubiquiti Networks comprend l'UAP-AC-M et l'UAP-AC-M-PRO, mais ne comprend pas de troisième fréquence radio dédiée aux maillages. La fonction de maillage dite Wireless Uplink d'Ubiquiti est supportée par la plupart des points d'accès modernes et traditionnels du fournisseur. Même les anciens PA d'Ubiquiti prennent en charge le Mesh, mais la technologie se limite à un seul saut sans fil. La nouvelle gamme de PA d'Ubiquiti prend en charge le multi saut ou une chaîne de PA sans fil en guirlande. 

Quant à OpenMesh, toute son offre est centrée autour des réseaux maillés. La plupart de ses points d'accès au réseau ne comprennent que deux fréquences radios, mais l'A62 en comporte trois. Depuis sa fusion avec Datto, le fournisseur inclut également des routeurs et des commutateurs dans ses offres réseau. Samsung et Cambium Networks commercialisent également des PA maillés. D'autres fournisseurs comme Cisco et Aruba Networks proposent aussi des fonctions Mesh dans la plupart de leurs points d'accès traditionnels. 

Crédit photo CCO

Extreme Networks s'investit dans la sécurité des réseaux IoT

Dans le domaine de l'Internet des objets, Extreme Networks a doté son application de sécurité ExtremeAI de fonctions d'apprentissage machine. Celles-ci analysent le comportement des périphériques IoT et...

le 16/05/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 552 mots

Les vénérables commutateurs Cisco Catalyst 6000 remplacés par les...

Les commutateurs Catalyst 9600 de Cisco permettent d'automatiser, de définir des stratégies, d'assurer la sécurité et de gagner en assurance sur les réseaux câblés et sans fil. L'industrie technologique...

le 30/04/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 934 mots

De l'IA et de l'IoT pour améliorer la maintenance des trains...

Le logiciel qui ingère les données des capteurs de la flotte de trains permet une maintenance prédictive et des décisions fondées sur les données. La flotte de trains électriques Waratah circulant dans la...

le 16/04/2019, par Lilia Guan, CIO (adapté par Jean Elyan), 532 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »