Triple-Play, les opérateurs historiques vont dans le mur

le 20/06/2006, par Olivier COREDO, Convergence, 261 mots

Triple-Play, les opérateurs historiques vont dans le mur

Le cabinet d'étude Forrester Research tire la sonnette d'alarme : « la faiblesse des perspectives de revenus et l'ampleur des investissements nécessaires au haut débit triple play pourraient entraîner des pertes significatives pour les opérateurs télécoms historiques ». Selon le cabinet, poussés par une concurrence exacerbée, les opérateurs historiques se sentent « obligés de se lancer dans le triple-play » alors qu'ils devraient marquer une pause sur l'IPTV. Forrester démontre ainsi que l'équation économique du triple play constitue un « suicide financier ». La perte moyenne cumulée par abonné serait de 3 742 euros en année 10. Deutsche Telekom enregistrerait la perte la plus faible, tandis que France Télécom, BT , Telefonica ou Télécom Italia subirait de lourds dégâts. Pour Forrester, l'issue est claire : les opérateurs n'ont rien à gagner à s'engouffrer trop vite sur l'IPTV. Face à des Free ou NTL, les opérateurs historiques ne sont pas préparés, ni sur le plan opérationnel, ni sur le plan culturel. De plus, l'eldorado annoncé n'est pas du tout évident. «Difficile de comprendre comment les 3 milliards d'euros d'investissements programmés de Deutsche Telekom dans la fibre optique et les réseaux VDSL pourront être profitable dans un pays où les consommateurs disposent de 48 chaînes de télévision gratuites » illustre Lars Godell, analyste principal, Réseaux et Télécoms, pour Forrester. L'analyste préconise « d'éviter des investissements suicidaires dans la fibre optique ». Notre confrère Le Figaro a annoncé qu'Orange allait lancer une offre FTTH (Fibre optique jusqu'à l'abonné) en septembre. Frayeur ! Pas de panique, l'opérateur dément. Le déploiement fibre s'inscrit uniquement dans le plan « très haut débit » annoncé en janvier. Les phases de tests ne concernent que certaines zones ciblées. Ouf !

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »