Trois nouveautés chez Dell : du cloud hybride avec Azure, de nouveaux serveurs DSS, du sockage SC 9000 - Actualités RT Réseaux

Trois nouveautés chez Dell : du cloud hybride avec Azure, de nouveaux serveurs DSS, du sockage SC 9000

le 21/10/2015, par Didier Barathon, Réseaux, 399 mots

A Paris lors de l'étape parisienne de son Solutions Tour, à Austin pour Dell World, Dell poursuit ses annonces produits. Dans le prolongement de ses différents rachats et avec une orientation commune sur le datacenter.

Trois nouveautés chez Dell : du cloud hybride avec Azure, de nouveaux serveurs DSS, du sockage SC 9000

Au sein de sa stratégie cloud, le constructeur propose depuis le mois d'août dernier Cloud Hybrid CPS (Microsoft cloud platform system), un  cloud privé intégré avec Azure. Une formule utilisant le connecteur Dell connect manager (issu du rachat de Wyse et de son outil de gestion d'infrastructures Stratus il y a deux ans). L'idée est de démocratiser l'accès au cloud public avec un ticket d'entrée plus modéré. Ce qui intéresse les entreprises  qui veulent à la fois assurer des charges de travail sur site et évoluer très vite vers du cloud public pour telle ou telle application. Ce Dell Hybrid CPS est utilisé par Capgemini.

Dell lance également quatre nouveaux serveurs. Les DSS 1500 (mono socket), 1510 et 2500 (bi-socket), des serveurs 1U et 2U,  dotés de processeurs Intel Xeon. Au-dessus, le DSS 7000 peut aller jusqu'à 720 téraoctets de stockage dans un châssis 4U. Cette gamme DSS a été créée il y a un an pour les clients qui se situent juste en dessous des produits hyperscale que propose la division DCS, Datacenter solutions.  DSS s'adresse plutôt aux opérateurs télécoms, MSP, hébergeurs, systèmes intégrateurs. Le ticket d'entrée est à 2 millions de dollars contre 50 pour les DCS, qui concernent des sociétés comme Google ou Yahoo. 

Le SC 9000 : 40% d'IOPS en moins que le 8000

Côté stockage, Dell met l'accent sur une partie de ses offres, la gamme SC Series, issue du rachat de Compellent.  Après les 2000, 4000 et 8000, Dell propose le 9000. Ce serait le moins cher du marché avec 0,65 dollars par gigaoctet pour le stockage SSD, tarif incluant les logiciels, le management et trois ans de support par Dell Copilot. Avec une capacité de plus de 3 petabytes, Dell explique que le 9000 délivre 40% d'IOPS de moins que son prédécesseur, le 8000. 

Dernière indication, Dell lance ProDeplioy un autre moyen de déployer les offres, un service destinés aux partenaires intégrateurs, avec la volonté de redynamiser les déploiements chez les clients.

L'essentiel dans ces annonces, rappelle Eric Velfre, directeur de la bu entreprise pour la France est de comprendre l'orientation fondamentale de Dell vers le datacenter.  Orientation déjà en cours comme en témoigne ces nouveautés, le rachat d'EMC se situant dans la même optique.

En photo : Travis Vigil, executive director de Dell Storage avec le SC9000

Facebook fait appel à Arista pour muscler son réseau

Facebook s'est associé à Arista pour développer des commutateurs plus performants. Une manière de répondre à des enjeux énergétiques de plus en plus présents. Les dirigeants de Facebook ont profité de l'Open...

le 15/03/2019, par Bastien Lion, 400 mots

Attention aux pièges du SD-WAN

Pour choisir l'option SD-WAN la plus intéressante financièrement, lisez d'abord les paragraphes en petits caractères de vos contrats WAN actuels. Quand les entreprises élaborent des stratégies réseau et des...

le 14/03/2019, par Kevin DiLallo, Laura McDonald et Joe Schmidt, Network World (adaptation Jean Elyan), 930 mots

Le pare-feu VMware prend pour objectif de défendre les apps dans...

Le service de pare-feu Service-defined Firewall de VMware fonctionne dans les environnements bare-metal, VM et de conteneurs, et prend en charge le cloud hybride. VMware a dévoilé un pare-feu qui, selon le...

le 11/03/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 524 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »