UCC : OBS intègre différentes plates-formes pour ses clients - Actualités RT Convergence

UCC : OBS intègre différentes plates-formes pour ses clients

le 31/03/2015, par Larry Hettick, Network World, Convergence, 468 mots

Lors des TechDays à Paris début février, Orange annonçait de nouvelles offres de communications unifiées à travers des partenariats noués avec Microsoft.  Orange Business Services a lancé une solution as a Service avec l'éditeur : Business Together as a Service, ciblant les entreprises de 500 à 5000 postes, en mode cloud basée sur Lync et prochainement sur Skype Entreprise.

UCC : OBS intègre différentes plates-formes pour ses clients

Brad Lewis dirige le développement international pour le marché vidéo chez Orange business services. Selon lui, l'opérateur a sur le sujet des objectifs larges, essentiellement avec des multinationales disposant de services réseau. Même si son titre suggère une spécialisation sur la vidéo, Brad Lewis est en fait également impliqué dans le conseil pour les communications unifiées (UCC), la voix et la vidéo, ses clients étant passés à un mode coopératif. Ils veulent que les UCC  soient basées sur des solutions ponctuelles avec des infrastructures intégrées et des budgets dédiés. La technologie utilisée a progressé vers des plates-formes convergentes pour des clients qui vont fusionner leurs structures informatiques.

Brad Lewis voit ses clients investir dans des plates-formes de Cisco, Microsoft, Avaya et Polycom. OBS opère fréquemment à leurs côtés, sur chacune des plates-formes avec des serveurs dédiés. Où OBS apporte une valeur ajoutée, c'est en gérant et en intégrant ces différentes plates-formes pour les clients. OBS a récemment étendu son support pour la suite d'outils collaboratifs de Cisco, basée dans le cloud. En particulier WebEx Collaboration Meeting Rooms (CMR), qui s'ajoute à ses solutions  de conférence et de collaboration hébergées.

Là où se fait la croissance réelle

Orange s'étend par la mobilité, la société mère d'OBS, fonctionne comme un opérateur de téléphonie mobile dans 29 pays. Là où Orange n'est pas propriétaire d'un réseau mobile, OBS travaille aussi bien sur avec iOS que sur Android pour offrir aux abonnés une expérience utilisateur commune à travers de multiples terminaux. Dans les pays où Orange possède une couverture mobile, OBS gère toute l'expérience utilisateur, mobile et fixe. Brian Lewis note qu'offrir une expérience unique sur les PC, les tablettes et les smartphones, "c'est le point où se font l'expansion et la croissance réelle en particulier avec les UCC».

La demande pour la vidéo a continué de croître pour OBS et pas seulement sur le marché des salles de conférence. Le collaboratif avec de la vidéo a progressé plus particulièrement dans les secteurs de la  télémédecine, du pétrole et du gaz, l'industrie maritime et l'industrie. Des secteurs où l'on a besoin de face-à-face à distance avec des experts ainsi que l'accès toujours à distance aux données critiques afin de prendre de bonnes décisions. OBS utilise aussi le WebRTC pour livrer certaines applications plus efficacement. L'opérateur a récemment signé un accord avec Bharti Airtel pour la connectivité inter-fournisseur permettant aux clients d' Airtel Managed Video Conference Service et d'Orange Open Video Presence Community de collaborer dans des réunions vidéo.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »