Un homme condamné à 10 ans de prison pour piratage en voix sur IP - Actualités CSO Hacking

Un homme condamné à 10 ans de prison pour piratage en voix sur IP

le 29/09/2010, par Jérémy Travaux avec IDG News Service, Hacking, 322 mots

Un homme condamné à 10 ans de prison pour piratage en voix sur IP

Un Vénézuélien de 27 ans a été condamné aux Etats Unis à 10 ans de prison vendredi dernier pour vol et recel de 10 millions de minutes de service téléphonique. 

Edwin Pena avait été déclaré coupable en février dernier d'être le cerveau d'une organisation de hackers, qui a pris pour cible 15 compagnies de télécommunication, en détournant les appels sans payer de frais. Le prévenu a été condamné à régler la somme de 1 million de dollars de dédommagement, et il sera expulsé du pays, une fois sa peine purgée. 

Edwin Pena a été entendu par la juge Susan Wigenton, dans le district  du New Jersey, sous les chefs d'accusations de piratage informatique et de fraude. Le coût total des pertes dues à ce piratage s'élève à 1,4 millions de dollars pour les entreprises de télécommunication Net2phone, NovaTel et Go2Tel. 

Edwin Pena est la première personne inculpée par la justice américaine dans le cadre de piratage de VoIP. Ayant déjà échappé aux poursuites, après sa remise en liberté en 2009, il sera rattrapé par les autorités suite à la dénonciation faite par sa compagne. 

Le Vénézuélien a oeuvré de concert avec Robert Moore, pour hacker les réseaux VoIP. Robert Moore a essayé maintes fois de pirater les codes d'accès de ces réseaux. Certains de ces codes ne sont composés que de numéros à quatre chiffres. Durant quatre mois, Robert Moore a ainsi lancé plus de 6 millions de scans sur le réseau d'AT&T, afin de trouver des ports vulnérables. Alerté du piratage, AT&T a collaboré avec les enquêteurs, sans pour autant se porter victime. Robert Moore avait ainsi condamné à une peine de deux ans d'incarcération pour son rôle dans cette organisation de piratage. 

Edwin Pena, ayant récupéré l'accès au réseau hacké, l'exploitait de la même manière qu'un opérateur téléphonique légitime, grâce à la vente de services téléphoniques à moindre coût.

Photo : Edwin Pena (sur le site de AMW American Most Wanted) (D.R.)

Microsoft coutumier des add-on non fonctionnelles et bogées

Vendredi dernier, la firme de Redmond a reconnu qu'elle avait dû réécrire 4 des 13 add-on de sécurité publiées lors du dernier Patch Tuesday. D'après le retour des utilisateurs, même une fois installées, les...

le 18/09/2013, par Gregg Keizer, adaptation Oscar Barthe, 463 mots

Google ne crypte pas efficacement les mots de passe Wi-Fi

Lorsqu'un utilisateur d'Android réalise une sauvegarde de son système, notamment en vue d'une réinitialisation de l'appareil, la firme de Mountain View accède immédiatement au clé de son réseau WiFi privé....

le 18/09/2013, par Oscar Barthe, 367 mots

2 millions de comptes clients de Vodafone Allemagne piratés

Un salarié travaillant pour un prestataire de Vodafone Allemagne est soupçonné d'être à l'origine du vol de données concernant deux millions de clients. Cette affaire n'est pas sans rappeler, par sa...

le 16/09/2013, par Serge LEBLAL, 364 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »