Un hyperviseur de type 2 prévu dans Windows 8 - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Un hyperviseur de type 2 prévu dans Windows 8

le 12/09/2011, par Serge Leblal avec IDG News Service, Cloud / Virtualisation, 581 mots

Avec Windows 8, les utilisateurs seront en mesure d'exécuter nativement des machines virtuelles directement à partir de leurs ordinateurs de bureau.

Un hyperviseur de type 2 prévu dans Windows 8

La prochaine version du système d'exploitation de Microsoft, Windows 8, intégrera la possibilité d'exécuter d'autres OS virtualisés dans des conteneurs, a annoncé l'éditeur dans un blog. Rappelons que l'on distingue deux types d'hyperviseurs sur le marché de la virtualisation des systèmes d'exploitation. Les hyperviseurs de type 1 ou bare metal - Hyper-V chez Microsoft, ESX chez VMware, KVM chez Red ou Xen chez Citrix - qui s'installent directement sur le matériel et contrôlent les systèmes d'exploitation et les machines virtuelles. Et les hyperviseurs de type 2 - Fusion et Workstation de VMware, Virtual PC de Microsoft, Virtual Box d'Oracle et Parallels Workstation de Parallels Desktop - qui s'exécutent à l'intérieur d'un système d'exploitation.

Jusqu'à présent, Hyper-V - gratuit - ne pouvait être installé sur les machines exécutant Windows Server 2008. Les utilisateurs qui ont besoin d'exécuter des machines virtuelles sur leurs ordinateurs de bureau Windows 7 utilisent donc des logiciels tiers, tels que Virtual Box Oracle ou VMware Workstation.

Un Hyper-V spécial Windows 8

«En construisant Windows 8, nous avons travaillé afin de permettre à Hyper-V ... de fonctionner sur le système d'exploitation client », écrit John Mathew, directeur de l'équipe d'Hyper-V. « En bref, Hyper-V vous permet d'exécuter simultanément plus d'un système d'exploitation x86 32-bit ou 64-bit sur le même ordinateur. Plutôt que de travailler directement avec le matériel de l'ordinateur, les systèmes d'exploitation sont exécutés à l'intérieur d'une machine virtuelle (VM) ».

Microsoft voit tout d'abord cette fonctionnalité comme un bénéfice pour les développeurs et les administrateurs. Les programmeurs pourront tester leurs programmes dans un environnement virtuel sans abîmer leur système d'exploitation principale. Les administrateurs pourront standardiser leurs infrastructures avec des PC équipés de machines virtuelles sur Hyper-V, a suggéré Microsoft.

La fonction de virtualisation ne fonctionnera que sur les machines x86 avec des processeurs 64 bits, bien que le logiciel lui-même pourra exécuter des applications et des systèmes d'exploitation 32 bits. Une machine avec 4 Go de RAM pourra accueillir jusqu'à quatre machines virtuelles, en pratique il faudra plus de mémoire pour travailler confortablement.



Hyper-V pour desktop offrira aux utilisateurs de nombreux avantages comme l'accès à un bureau distant hébergé par un serveur. Ils pourront déplacer une machine virtuelle d'un disque à l'autre, sans interruption et déployer des connexions Windows Remote Desktop (RDC) pour des tâches avancées, telles que l'affichage d'une machine virtuelle sur plusieurs écrans. Les utilisateurs pourront également prendre des snapshots d'une machine virtuelle pour l'archivage ou l'analyse.

Mais certaines fonctionnalités de Windows ne fonctionneront pas dans un environnement virtualisé, averti John Mathew. Le système de cryptage de fichiers BitLocker, par exemple, ne pourra pas fonctionner correctement, car il repose sur une connexion directe à la machine TPM (Trusted Platform Module). Les applications qui utilisent le circuit graphique du PC pour traiter les données ne fonctionneront pas dans un environnement virtualisé. Enfin, les applications, telles que les sampleurs de sons qui exigent un très faible temps de latence,  ne pourront pas travailler normalement.

Cette annonce est la dernière en date d'un certain nombre d'aperçus techniques que Microsoft a posté sur son prochain OS, qui est encore en développement. Cette livraison majeure pour l'éditeur est en 2012. Windows 8 aura une barre d'outils de type ruban et proposera une interface tactile dédiée aux tablettes qui bénéficieront d'une boutique en ligne. La firme de Redmond a promis de présenter plusieurs caractéristiques de Windows 8 lors de sa convention annuelle PDC Build (Professional Developers Conference), qui se tiendra la semaine prochaine à Anaheim, en Californie.

Pression sur les datacenters, après un trimestre de forte croissance...

La croissance continue d'Amazon Web Services, de Microsoft Azure et de Google Cloud Platform indique que de plus en plus d'entreprises se tournent vers le cloud.   Ça pourrait devenir lassant, mais comment...

le 15/05/2019, par Fredric Paul, Network World (adaptation Jean Elyan), 853 mots

Cisco booste son SD WAN au multicloud

Avec le SD-WAN Cloud OnRamp for CoLocation de Cisco, il est possible de relier les succursales d'une entreprise à des datacenters privés de sièges sociaux régionaux via des installations de colocation. Avec à...

le 07/05/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 952 mots

Le cloud, usine à fabrique d'erreurs IA

La croissance exponentielle des données servant à alimenter des systèmes d'intelligence artificielle entraîne des erreurs. Se servir de l'impressionnante capacité de stockage cloud pour les héberger ne risque...

le 12/04/2019, par David Linthicum, Infoworld (adapté par Jean Elyan), 469 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »